par Laurent HESS

ASSE : William Saliba en dit plus sur son avenir

C'est officiel depuis mardi dernier : William Saliba a prolongé son contrat à l'ASSE jusqu'en juin 2023.

Une excellente nouvelle pour le club forézien. Surtout que le jeune défenseur est venu montrer son attachement au maillot vert en conférence de presse, avec beaucoup d'aplomb. Entretien.

But : William, pourquoi ce choix de prolonger en Vert ?

William SALIBA : Parce que c'était le meilleur des choix pour moi. Je suis arrivé ici à 14 ans et j'ai basculé chez les pros dès ma troisième année. Je me sens très bien dans ce club. C'est un choix naturel. J'avais envie de continuer ici, de faire de belles choses avant peut-être de partir.

Votre ascension est très rapide...

Oui, c'est allé vite. Je suis passé des U19 aux pros. J'ai été bien aidé par les joueurs, le staff et par un très grand coach. Dans ces conditions, on ne peut que progresser.

En quoi avez-vous le plus progressé?

En tout. J'ai pris de l'expérience.

Comment aviez-vous vécu votre premier match, à Toulouse ?

Ça s'était bien passé. On avait gagné 3-2. Quand j'ai été lancé, là-bas, je ne pensais pas que les choses allaient tourner comme ça.

Vous avez revu ce match ?

Bien sûr. Je revois tous les matches que je joue.

Et vous vous trouver comment ?

(il sourit) Il y a toujours des choses à corriger.

Vous serez stéphanois en 2019-20 ?

Oui. Je serai là. Il me reste quatre ans. J'ai envie de rester. Je veux faire de belles choses avec le club.

Quels joueurs vous conseillent le plus ?

C'est tout le monde. Et j'essaie de regarder tout le monde, que ce soit les autres défenseurs où Yann M'Vila, Wahbi Khazri, Mathieu Debuchy.

Vous avez des modèles ?

Tous les grands défenseurs.

Vous avez joué parfois latéral droit. Vous aimez bien ?

Ce n'est pas mon poste mais ce n'est que du bonus. Et je suis jeune, je n'ai pas mon mot à dire. Je joue là où on me demande de jouer.

La Coupe du monde U20, vous y pensez ?

Elle est dans un coin de ma tête mais je suis surtout focalisé sur notre fin de saison.

La Ligue des champions vous paraît accessible?

On va voir. Jouer l'Europe, ce serait magnifique. Ce serait déjà bien même si c'est sûr qu'on préférerait la Ligue des champions.

« Quand on voit l'ambiance au stade, ce soutien, ça nous donne envie de nous surpasser. On a envie de rendre tout ça aux supporters. »

Le calendrier est favorable...

Non, je ne crois pas. Tous les matches sont difficiles. C'est pour tout le monde pareil. Il ne faut pas calculer les autres. On n'a que des finales à jouer. A nous de les gagner et on verra bien à quelle place on finira.

Ressentez-vous la pression ?

Non. Etre à la lutte comme ça, c'est beau. C'est magnifique.

Il y a beaucoup d'attente...

C'est normal. Ça rend la fin de saison encore plus passionnante. Quand on voit l'ambiance au stade, ce soutien, ça nous donne envie de nous surpasser. On a envie de rendre tout ça aux supporters.

On parle beaucoup de vous. N'est-ce pas difficile à gérer ?

Non. Moi, je suis concentré sur le terrain. C'est le plus important. Le reste, ce qui peut se dire son mon avenir, c'est mon agent qui s'en occupe. J'essaie de faire abstraction.

Ça doit quand même vous faire plaisir...

Oui. Mais on sait que ça peut aller très vite dans le foot. Un jour vous êtes encensé et le jour d'après vous êtes critiqué.

Dans votre plan de carrière, la prochaine étape, c'est quoi ?

Je viens de prolonger donc la prochaine étape, c'est Saint-Etienne !

LH