ASSE : Wolfsbourg accuse les Verts d’avoir envoyé des espions en Allemagne

false

Le coach allemand Oliver Glasner s’agace des fuites sur le plan de jeu de Wolfsbourg. Selon lui, l’ASSE est venu observer ses entraînements.

Auteur d’un bon début de saison, Wolfsbourg déraille totalement depuis quelques matches. C’est également le cas en Ligue Europa où la formation allemande, favorite de sa poule devant l’ASSE et la Gantoise, s’est mise en difficulté en s’inclinant à la maison contre la Gantoise (1-3) avant la trêve. Une situation qui a poussé le coach Oliver Glasner à réagir.

Paranoïa ou espionnage industriel ?

Les Loups ont mis toutes leurs séances d’entraînement à huis-clos. Un choix motivé par … l’AS Saint-Etienne. Dans les colonnes de « Kicker », Glasner s’est expliqué : « A la base je ne suis pas un grand fan des entraînements secrets, mais j’ai constaté que des situations standards que nous avions travaillées à l’entraînement étaient même arrivées à Saint-Etienne. Quand on a joué la-bas, ils savaient exactement quelle variante nous avions mise au point. On a fermé les rideaux pour préparer le match de ce samedi à Francfort, mais comme c’est encore moins loin que Saint-Etienne, il n’est pas impossible que le contenu de notre entraînement fuite également là-bas… »

Au match aller, à trois jours du derby face à l’OL, l’ASSE – qui était encore dirigée par Ghislain Printant – avait arraché le point du nul contre Wolfsbourg (1-1) à Geoffroy-Guichard. Un match dominé de la tête et des épaules par les Ligériens. Alors, simple paranoia d’un coach en difficulté ou superviseur stéphanois présent lors des séances d’entraînement ?

Arnaud Carond

Alexandre Corboz

Journaliste à But! depuis 2008