FC Lorient – ASSE (2-1) : les 4 défaillances fatales aux Verts

Battue sur la pelouse de la lanterne rouge du FC Lorient (1-2), l’AS Saint-Etienne a vécu une soirée noire au Moustoir. Retour sur ce qui n’a pas fonctionné.

Moulin, une erreur qui coûte cher

Même si c’est cruel de le dire ainsi : Jessy Moulin a tué le match des Verts en se faisant exclure dès la 10e minute pour une sortie trop musclée sur Benjamin Moukandjo pour lequel l’arbitre Mikael Lesage n’avait pas vraiment d’autres choix que de sortir le carton rouge. A dix, privé de point d’encrage devant et avec l’inexpérimenté Anthony Maissonnial, il ne fallait pas s’attendre à des miracles. Même si les poteaux (13e et 20e) ainsi que plusieurs immenses arrêts du jeune portier (27e, 72e, 84e) ont empêché que le score ne soit plus ample, la défaite était finalement assez prévisible…

Beric a manqué sur la fin

Comme souvent l’ASSE a réagi sur la fin. On regrette à ce moment-là l’absence de Robert Beric, remplacé au bout de seulement dix minutes pour laisser sa place à Anthony Maisonnial. Le Slovène était certes moins travailleur que les autres mais c’était surtout le seul élément en mesure de récupérer un ballon qui traine dans la surface adverse pour le convertir en but. C’est sans doute lui qu’il a manqué sur les ballons chauds naviguant devant le but de Paul Delecroix.

Les latéraux en difficulté, Pierre-Gabriel en galère

L’ASSE a morflé sur les changements d’ailes merlus. Il faut dire que, ni Cheikh M’Bengué à gauche, ni Ronaël Pierre-Gabriel à droite, n’ont maîtrisé leur sujet. Le jeune défenseur a été particulièrement à la peine, humilié sur le but de Romain Philippoteaux et régulièrement dribblé dans son couloir. RPG en a bavé, récoltant un carton jaune pour une intervention en retard sur Guendouzi et se faisant dribbler par Jimmy Cabot sur le 2-0.

Tannane et Hamouma n’avaient pas de gaz

Quand on est à dix, il faut que les joueurs offensifs restants apportent quelque chose… Et c’est bien là tout le problème rencontré par Christophe Galtier ce samedi soir. Oussama Tannane n’a jamais pris le meilleur sur la défense lorientaise, multipliant les mauvais choix. Quant au capitaine Romain Hamouma, on ne l’a jamais vu en situation de frappe à l’exception d’un retourné en fin de partie (74e)… Ce n’est malheureusement pas d’eux que pouvait venir l’exploit et le coach ligérien l’a senti en remplaçant son international marocain par Kévin Monnet-Paquet pour tenter d’insuffler du sang frais. Cela aurait pu marcher puisque l’ancien Merlu a amené un peu de folie.

Arnaud Carond

TÉLÉCHARGEZ VOTRE APPLICATION 100% SAINTÉ.

La version IOS (iPhone) est disponible sur l’App Store

La version Android (Samsung) est disponible sur Google Play