par Alexandre Corboz

FC Nantes – ASSE (2-3) : les choix forts de Claude Puel au crible

A Nantes, l'AS Saint-Etienne a glané un succès précieux (3-2, buts de Trauco et doublé de Bouanga).

A Nantes, l'AS Saint-Etienne a glané un succès précieux (3-2, buts de Trauco et doublé de Bouanga). Un résultat qui permet aux Verts de monter sur le podium de L1. Retour sur les paris gagnants de Claude Puel.

Miguel TRAUCO

Difficile de savoir où le Péruvien se situe dans la rotation mise en place par Claude Puel. Titulaire lors du derby, laissé en tribune ou sur le banc sur d'autres matches, Trauco a retrouvé le onze de départ à la Beaujoire... Et il a été précieux. Auteur de son premier but en Ligue 1 d'une tête rageuse (22e), l'ancien joueur de Flamengo a délivré un centre parfait pour le 2-2 (35e).

Franck HONORAT

Pour sa première titularisation en vert, l'ex-Clermontois s'est retrouvé piston droit... Et il a été excellent. Appliqué dans son repli défensif, solide face aux montées de Charles Traoré et Moise Simon, le joueur formé à Nice a également délivré une passe décisive sur la première égalisation. Un retour incroyable sur Moise Simon à la 93e minute.

Harold MOUKOUDI

Titularisé au centre de la défense à trois à la place d'un Loïc Perrin resté sur le banc, l'ancien Havrais avait la pression pour son retour dans le onze. Pour le Camerounais, ça avait mal démarré avec une glissade sur le but de Blas. Ensuite, Moukoudi a été quasiment impérial.

Mahdi CAMARA

Buteur à Oleksandria, le jeune milieu a pu enchaîner... Et il a été solide aux côtés du toujours très intéressant Zaydou Youssouf. S'il est malheureux sur le but d'Imran Louza (frappe déviée), l'ancien Lavallois a eu le mérite de rester dans le match.

Ryad BOUDEBOUZ

Préféré à Wahbi Khazri et Arnaud Nordin dans le onze de départ, l'Algérien n'a quasiment rien proposé durant plus d'une heure. Toutefois, juste avant son remplacement, Boudebouz a sorti LA passe dans le bon tempo pour envoyer le satellite Denis Bouanga vers le 3-2.

Denis BOUANGA

Que le Gabonais soit titulaire, ce n'est pas franchement une surprise. En revanche, quand on a vu Franck Honorat titulaire, on s'est dit que l'ancien Nîmois jouerait encore en piston. Finalement, c'est devant qu'on a vu Bouanga. Un choix payant puisque l'intéressé s'est offert un doublé.

Arnaud Carond