La Gantoise – ASSE : la promesse de Mathieu Debuchy aux supporters stéphanois

Le défenseur des Verts Mathieu Debuchy a hâte de retrouver l’Europe. Il promet que l’ASSE jouera sa chance à fond en Ligue Europa.

But : Mathieu, avez-vous ressenti une forme de pression avant de recevoir Toulouse ?

Mathieu DEBUCHY : Non. Avant la trêve, on avait joué trois matches sur quatre à l’extérieur, dont deux déplacements assez délicats. Maintenant, on a sept matches en trois semaines. L’objectif, c’est de prendre le plus de points possibles, notamment à domicile, et d’arriver à la prochaine trêve avec un bon classement.

Qu’a-t-il manqué lors de ces premiers matches?

Physiquement, on n’est pas encore parfaitement au point. La trêve nous a permit de bien travailler et je pense qu’on va être beaucoup mieux dans les semaines à venir. Mais le réalisme nous fait défaut, la dernière passe, les derniers gestes. On a bien travaillé devant le but ces derniers jours pour y remédier.

Vous avez joué en défense centrale à Marseille. Aimez-vous joué dans cette défense à trois ?

Oui. Je me suis bien adapté. Je me suis senti bien.

Vous préférez jouer axial droit ou sur le côté dans une défense à trois ?

Honnêtement, peu importe. Les efforts sont différents. Il y a moins de courses quand on est dans l’axe. Mais peu importe. Dans le foot moderne, il faut savoir s’adapter. En piston ou dans l’axe, à moi de m’adapter.

« On a nos chances. Mais il n’y aura pas de matches faciles. On va les prendre les uns après les autres, en essayant de ramener un résultat de Belgique pour bien entrer dans la compétition. »

Vous êtes content de retrouver Yohan Cabaye ?

Très content, bien sûr. C’est une satisfaction de le voir arriver. On se connait depuis le centre de formation à Lille. On a toujours gardé le contact. On s’entend bien. Et on s’était déjà retrouvés en équipe de France et à Newcastle.

Vous avez joué un rôle dans sa venue ?

Je l’ai eu au téléphone plusieurs fois. Je lui ai parlé du club, du stade, du public. On a échangés ?. Je voulais vraiment qu’il vienne. Je suis content.

Vous lui avez vendu le bon air du Forez !

C’est ça ! Je lui ai dis qu’il serait bien ici. L’ambiance est magnifique. Les gens vivent pour le foot, ils ont la passion du maillot vert. Ça ressemble à Newcastle. Je pense qu’il va bien aimer.

Le parfum européen vous a-t-il manqué ces dernières saisons ?

Oui. C’est un parfum toujours agréable, que ce soit la Ligue des champions ou la Ligue Europa. Ce sont de belles compétitions. C’est toujours agréable de jouer l’Europe et on va la jouer à fond. On va essayer de bien figurer, de montrer que Saint-Etienne peut aussi être performant en Coupe d’Europe.

Que pensez-vous de ce groupe ?

Je pense qu’on a nos chances. Mais il n’y aura pas de matches faciles. On va les prendre les uns après les autres, en essayant de ramener un résultat de Belgique pour bien entrer dans la compétition.

Laurent HESS