MHSC – ASSE (1-0) : Diony résume sa frustration en une formule cash

true

Loïs Diony, l’attaquant de l’ASSE, a été le symbole d’une formation stéphanoise qui a manqué de réussite face à Montpellier (0-1).

Contre une équipe de Montpellier qui a joué plus d’une mi-temps à dix contre onze, l’ASSE n’a pas réussi à forcer la décision pour égaliser. Les Verts repartent donc avec une défaite frustrante. Frustration partagée par Loïs Diony après la rencontre.

A lire aussi : Tous les articles sur l'ASSE

Le numéro neuf stéphanois, devant la presse, a estimé que l’expulsion héraultaise ne leur avait peut-être pas rendu service. « Je pense qu’on a fait une bonne première période. C’était finalement plus difficile à dix qu’à onze puisque Montpellier a ensuite joué bloc bas et groupé donc ce n’était pas évident. » Diony est ensuite revenu sur sa performance et le fait de retrouver du temps de jeu. « Je me sens de mieux en mieux avec plus de confiance. Je suis quelqu’un qui joue à l’affectif donc tant que je suis sur le terrain, si je peux enchaîner je vais me sentir de mieux en mieux. La réussite me fuit, ma reprise de volée est peut-être trop parfaite. Parfois on la met moins bien et ça finit petit filet ».

Enfin, Diony a pointé du doigt le manque d’efficacité des siens, résumant en une belle formule le grand défaut des Verts à Montpellier. « Au prochain match il faut essayer d’être solide défensivement, et avoir l’opportunité de marquer avant l’adversaire. Ils ont une occasion franche, peut-être deux. Il faut qu’on soit tueur devant et c’est ça le football. Quand on n’est pas tueur, on se fait tuer. »

Julien Pédebos

Journaliste à But! depuis 2014