SC Amiens – OL (2-2) : Sylvinho s’est prend à ses joueurs pour leur mentalité

OL : accord trouvé pour le départ de Sylvinho et son fidèle adjoint (officiel)

L’entraîneur de l’OL Sylvinho était remonté contre ses joueurs après le nul enregistré à Amiens vendredi pour le compte de la 5e journée de Ligue 1 (2-2).

L’OL s’est spécialisé en surplace. Les Gones ont en effet été accrochés hier soir à Amiens (2-2) après avoir mené les débats et n’ont plus glané la seule victoire depuis trois matches. Déjà en colère avant la trêve internationale, Sylvinho a tapé du poing sur la table.

« Je répète ce que j’ai déjà dit : on est payés pour jouer des matches de 90 minutes, pas pour 50 ou 60, minutes, a martelé l’entraîneur de l’OL en conférence de presse. À Montpellier ça avait déjà été le cas, contre Bordeaux aussi et encore aujourd’hui (hier). C’est une question de mentalité. On le paie cher, parce qu’on aurait pu mener 3-1 à la mi-temps, mais ce n’est pas une excuse. » 

À Montpellier comme face à Bordeaux, Lyon avait fini à dix. Cette fois, l’OL a été secoué à onze contre onze. Sylvinho s’est contenté de faire du poste pour poste. « Nos changements ont été commandés par les blessures ou la fatigue, s’est justifié l’entraîneur brésilien. Marcelo avait des crampes, Martin Terrier était fatigué et Jeff (Reine-Adélaïde) était sous la menace d’un deuxième carton jaune. Après les deux expulsions des journées précédentes, je ne voulais pas prendre le risque d’une troisième expulsion. On n’a pas fait les changements qu’on aurait voulu faire. »

Bastien Aubert