FC Nantes : son adaptation, son avis sur la Ligue 1, le limogeage de Gourcuff, Pedro Chirivella se confie en longueur !
Pedro ChirivellaCredit Photo - Icon Sport
par La rédaction
ENTRETIEN

FC Nantes : son adaptation, son avis sur la Ligue 1, le limogeage de Gourcuff, Pedro Chirivella se confie en longueur !

Dans un entretien accordé à AS, Pedro Chirivella, arrivé libre cet été au FC Nantes en provenance de Liverpool, a fait le point sur ses premiers pas dans l'Erdre.

À l'intersaison, Pedro Chirivella était la tête de gondole du recrutement du FC Nantes. Arrivé de Liverpool, le milieu technique devait apporter de la créativité dans le jeu désiré par Christian Gourcuff. Après des débuts mitigés, l'Espagnol s'est exprimé longuement dans les colonnes d'AS, média espagnol. 

VOIR AUSSI : TOUTE L’ACTUALITÉ DU FC NANTES

Chirivella n'est pas content de son début de saison

D'emblée, Chirivella a fait preuve de franc-parler se disant déçu de son niveau depuis le début de la saison : "C'est compliqué sur le plan sportif et sur le plan personnel. J'ai bien commencé la saison, avec confiance et en jouant pratiquement toutes les minutes. Petit à petit, je perdais confiance et le niveau de jeu que j'avais acquis au cours des premiers mois. Pour le club et le staff, la situation s'est également compliquée. Je ne suis pas content de ce que j'ai réalisé. Ces mois ont été compliqués également avec la perte de mon grand-père, qui a eu un accident et est décédé il y a deux semaines. Le Covid  ne m'a pas permis d'aller en Espagne comme je le voudrais et c'est une situation particulière pour tout le monde." 

Sur le début de saison raté des Canaris

Interrogé sur la mauvaise passe du FC Nantes, et sur les trois changements d'entraîneurs, Pedro Chirivella estime que le club de l'Erdre ne se trouve pas à sa place en Ligue 1 par rapport à la qualité de l'effectif : C'est une situation compliquée, il ne faut pas se mentir. Je pense que nous avons des joueurs pour être plus haut. Ce fut une pré-saison atypique de dix semaines, peu de matchs à cause du Covid. Nous avons eu de nombreux cas de coronavirus en pré-saison. Puis la saison a commencé et les matchs étaient très rares. A Bordeaux, à nos débuts, le rival s'est retrouvé à 10 à la 30 'et on a joué 11 contre 10 en seconde période, mais il nous a été difficile de trouver la dernière passe. Puis à domicile contre Nîmes je pense que l'équipe a réalisé la meilleur première période de la saison. Nous rentrons avec un avantage de deux buts à la pause. On aurait pu mener de cinq buts. Après on s'est retrouvés à neuf en secondé période et là..." 

Après ces matches, Pedro Chirivella estime qu'ils ont évolué face à des équipes bien meilleurs que le FCN : "Puis nous avons eu une série de matchs contre les meilleurs, comme Monaco ou Saint-Étienne qui n'avaient pas perdu, Lille, Nice... C'était un début de saison très étrange. L'équipe est passée de plus en moins, se retrouvant dans une situation très compliquée. Un but contre nous nous affecte beaucoup. Espérons qu'après les vacances de Noël, l'équipe marquera à nouveau des points."

Sur l'éviction de Christian Gourcuff

À sa signature à la Beaujoire, Pedro Chirivella avait été conquis par le discours de Christian Gourcuff, limogé pour manque de résultats : "L'idée de Gourcuff me convenait bien. C'était une idée de possessions longues, avec un jeu collectif. Il est vrai que le système en 4-4-2 n'était pas un système auquel j'étais habitué après 7 ans à Liverpool. C'était difficile pour moi de m'adapter un peu notamment dans les déplacement. J'ai également des difficultés de compréhension avec Louza, Touré ou Abeid. De nombreuses équipes nous ont joué avec un milieu à trois. Ils avaient toujours un homme libre. L'équipe s'épuisait peu à peu et la situation était très difficile à changer. Maintenant, le club a décidé de changer d'entraîneur. Le système qui me convient le mieux est le 4-3-3. J'ai deux au milieu à mes côtés et nous courons des distances plus courtes et nous avons plus de solutions avec le ballon." 

Sur ses objectifs pour la fin de la saison et sur le niveau de la Ligue 1

À la fin de son propos, Chirivella a dévoilé ses ambitions pour la fin de la saison : "Mon objectif est de continuer à progresser. Je veux montrer que Nantes ne s'est pas trompé en me signant. Je dois améliorer mon niveau et montrer le niveau que j'avais à Liverpool. Mais surtout, je veux montrer que Nantes a bien fait de me signer. On manque de respect à la Ligue 1. Elle exporte beaucoup de joueurs vers l'Allemagne, l'Espagne, l'Angleterre Je pense qu'il y a de jeunes joueurs très intéressants et des équipes très compétitives."