Stade de Reims : Caillot monte au créneau face à l'Etat et craint un scénario catastrophe
Jean-Pierre CaillotCredit Photo - Icon Sport
par Julien Pédebos
CONSTAT ACIDE

Stade de Reims : Caillot monte au créneau face à l'Etat et craint un scénario catastrophe

Jean-Pierre Caillot, le président du Stade de Reims, a évoqué la situation des clubs de Ligue 1 avec un discours alarmiste.

C'est une situation qui s'annonce de plus en plus tendue pour les clubs de Ligue 1. Déjà mis au pied du mur par l'Etat pour la gestion globale du dossier Mediapro, les clubs ont appris que l'Etat ne devrait pas se montrer aussi aidant qu'espérer en matière d'aides diverses.

Une tendance que Jean-Pierre Caillot n'a pas mis longtemps à dénoncer dans les colonnes de l'Equipe. « On a bien conscience de ne pas être les seuls à avoir des besoins. On fait preuve de retenue et on fait face à nos responsabilités par rapport à ce qu’il se passe », annonce le président rémois.

VOIR AUSSI : TOUTE L’ACTUALITÉ DU STADE DE REIMS

Des salaires non versés prochainement ?

Mais alors que Jean-Pierre Caillot était présent le 17 novembre dernier lors d'une réunion avec Emmanuel Macron, le résultat de ces consultations sonne comme une douche froide. « Quand on a reçu les modalités des aides annoncées et les seuils d’application, ce n’était pas ce qui avait été dit. Et ça a été la douche froide pour tous les clubs. J’ai parfois un peu l’impression que l’on ne nous prend pas au sérieux et que le sport est mal traité par rapport à la culture », lâche Caillot.

Et le président du Stade de Reims ne cache pas qu'un scénario du pire est redouté, notamment avec la défaillance de Mediapro pour les droits télé. Le versement des salaires pourrait même être remis en cause. « Oui, ça pourrait arriver. Quand vous n’avez plus de recettes à mettre en face de vos dépenses, comment fait-on ? », lâche Caillot.