Stade Rennais – FC Nantes : Bourigeaud veut gagner le derby mais pas envoyer les Canaris en Ligue 2Lancer le diaporama
Stade Rennais - FC Nantes : les joueurs passés par les deux clubs
+14
L'an dernier, la fin de match était électrique entre Alban Lafont et Benjamin Bourigeaud.Credit Photo - Icon Sport
LANCER LE DIAPORAMA
par Alexandre Corboz
ESPRIT DERBY

Stade Rennais – FC Nantes : Bourigeaud veut gagner le derby mais pas envoyer les Canaris en Ligue 2

En conférence de presse, Benjamin Bourigeaud a parlé de l'importance du derby face au FC Nantes pour le Stade Rennais.

Zapping But! Football Club Top 10 : les meilleurs passeurs de Ligue 1 en activité

Formé au RC Lens et biberonné dans la rivalité avec le LOSC, Benjamin Bourigeaud (27 ans) a bien pris le pli depuis son arrivée au Stade Rennais. Désormais, pour le Calaisien, « l'ennemi héréditaire » s'appelle le FC Nantes, son prochain adversaire au Roazhon Park. Un rivalité qu'il a bien assimilé comme il l'a rappelé hier en conférence de presse.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU STADE RENNAIS

« La première chose dont on m'a parlé quand j'ai signé »

« C'est la première chose dont on m’a parlé quand j’ai signé. On m’avait dit de cocher une date, celle de Nantes, c’est ce que j’ai fait. Ça fait quelques années que je suis là maintenant et que je joue ces derbies, ça s’est plutôt bien passé jusqu’à maintenant. Les derbys, ce sont toujours des matches plaisants à jouer. On connaît tous l’enjeu, et la rivalité qu’il y a entre les deux clubs. Entre les supporters aussi », rappelle l'intéressé.

Et Benjamin Bourigeaud est encore marqué par le twist vécu l'an passé, quand Rennes s'était imposé 3-2 à la 97e alors que l'équipe était menée 1-2 à l'entame du temps additionnel : « Les Nantais ont voulu jouer au chambrage chez nous et on a répondu de la meilleure des manières en gagnant dans les toutes dernières minutes, même si on était malmené. C’est toujours un petit jeu entre les clubs rivaux ».

« Je ne souhaite jamais de mal à personne »

Pour autant, même s'il aspire à prendre les trois points demain, Benjamin Bourigeaud ne souhaite pas malheur à son futur adversaire, 19e et relégable : « Est-ce que les supporters nous poussent à envoyer Nantes en Ligue 2 ?Je n’ai pas vu de messages comme ça. Je pense que certains supporters aimeraient ça, mais je pars du principe que je ne souhaite jamais de mal à personne. Une descente en Ligue 2 n’est pas facile pour un club, je l’ai vécue, je sais de quoi je parle ».

Albums Photos