Stade Rennais – OL (2-2) : les 4 Tops et les 4 Flops du choc
Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
ANALYSE

Stade Rennais – OL (2-2) : les 4 Tops et les 4 Flops du choc

Ce samedi soir, l'OL est parvenu à arracher un point sur la pelouse du Stade Rennais (2-2) pour s'offrir le titre de Champion d'automne. Voici les acteurs principaux du match des deux côtés.

Zapping But! Football Club Top 10: classement des buteurs de la Ligue des Champions 2020-2021

Les 4 Tops :

Memphis Depay (OL)

Si l'OL n'a pas perdu à Rennes, il le doit à son capitaine. Auteur d'un enchaînement sublime sur la réduction du score (79e), le Néerlandais a déposé un coup-franc caviar à Jason Denayer (81e) sur l'égalisation. Il avait déjà donné une offrande à Karl Toko-Ekambi en première période mais le Camerounais l'a expédié sur le poteau (24e).

Anthony Lopes (OL)

Proche de quitter le terrain après que son genou se soit bloqué sur le premier but, le Portugais a serré les dents. A 2-0, après s'être fait fusiller en deux temps par Benjamin Bourigeaud, Anthony Lopes a sorti une parade importante devant Clément Grenier (61e). En fin de match, il fut aussi très présent pour tenir le 2-2.

Clément Grenier (Rennes)

Quelques jours après avoir fêté ses 30 ans, le milieu de terrain rennais a confirmé son retour en grâce en ouvrant le score face à son club formateur. L'Ardéchois a marqué pour la deuxième fois en trois matches et a été inspiré sur le 2-0 de Bourigeaud. Passé proche du doublé mais stoppé par Anthony Lopes (61e).

Jérémy Doku (Rennes)

Le jeune Belge a fait beaucoup de mal à Maxwel Cornet dans son couloir gauche. L'ancien joueur d'Anderlecht est à l'impulsion sur l'ouverture du score, également présent sur le second but. Ses débordements et sa vitesse laissent augurer de belles choses. Il monte vraiment en régime et ça promet pour 2021.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'OLYMPIQUE LYONNAIS

Les 4 Flops  :

Lucas Paqueta (OL)

Si l'OL a déjoué au Roazhon Park, c'est aussi et surtout parce que son maître à jouer était moins bien. Déjà émoussé sur la fin du match face à Lens, l'ancien Milanais est passé totalement à côté de son match contre Rennes. Frustré et sanctionné d'un carton jaune pour un tirage de maillot après une perte de balle (54e), le Brésilien est sorti dès la 69e minute. Il sera suspendu pour le derby face à l'ASSE.

Mattia De Sciglio (OL)

L'Italien n'était pas spécialement performant à gauche, il ne l'est pas davantage à droite comme on l'a vu sur le but de Bourigeaud où il était totalement apathique... En espérant que Léo Dubois revienne vite de son pépin au mollet.

Karl Toko-Ekambi (OL)

De retour du Covid et titulaire directement, le Camerounais est passé globalement à côté de son match. Comme au début de saison, « KTE » n'était pas en réussite dans le dernier geste. Cela s'est vu lors de l'occasion en or qu'il a expédié sur le poteau (24e). Peu efficace dans son couloir.

Romain Salin (Stade Rennais)

Encore préféré à Alfred Gomis, l'ancienne doublure n'a pas spécialement marqué de point sur ce match. S'il est bien intervenu devant Aouar (21e), le portier rennais s'est fragilisé tout seul à 2-0 sur le but refusé à Denayer. Salin ne peut rien sur la réduction du score de Depay mais il manque de promptitude pour intervenir sur le défenseur belge sur le but du 2-2. On sent que son raté l'avait sorti du match...