Bruno Genesio
Bruno GenesioCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
CONF' DE PRESSE

Stade Rennais, OM, OL : l'affaire Payet met hors de lui Bruno Genesio

En conférence de presse ce samedi, Bruno Genesio (Stade Rennais) a donné sa vision de l'affaire Payet sur OL - OM.

Zapping But! Football Club Top 10 : les footballeurs les plus suivis sur les réseaux sociaux

S'il était resté plutôt discret sur la question avant Rennes – Vitesse Arnhem jeudi (3-3), Bruno Genesio est longuement revenu ce samedi en conférence de presse sur l'affaire de la bouteille sur Dimitri Payet et l'arrêt du match OL – OM dimanche dernier... Et même avec le recul, l'ancien coach rhodanien était révolté.

« On n'est pas à l'abri d'un abruti »

« Ce n’est pas la première que ça arrive, ça peut arriver partout, dans n’importe quel stade. On aurait dû prendre les décisions beaucoup plus sévères à l’égard de ces voyous ou délinquants, plutôt que de faire de l’entre-soi depuis le début de saison. Il faut arrêter les matches, interdire les délinquants de revenir dans les stades. Comme ça a été fait en Angleterre. Les Anglais ont eu pas mal de soucis, ils les ont réglés de cette façon. Nous, ça fait 5 ou 6 événements de suite, on attend pour se réunir et discuter de mesures qui auraient dû être prises bien avant », a-t-il glissé, agacé par l'inaction des autorités jusqu'au médiatique dossier Payet.

Pour autant, le coach du Stade Rennais n'a pas souhaité tirer contre son ancien club et ses supporters en dénonçant la sécurité du Groupama Stadium. Au contraire même : « Encore une fois, ça arrive à Lyon, à Nice, à Marseille, ça peut arriver à Rennes, à Lorient. On n’est pas à l’abri d’un abruti qui a envie de jeter quelque chose sur un joueur pour se faire remarquer ou parce qu’il est abruti tout simplement. Il faut prendre des mesures, pas des demi-mesures car ça ne sert à rien ».

Genesio tire sur le lanceur de bouteille

Bruno Genesio est longuement revenu ce samedi en conférence de presse sur l'affaire de la bouteille sur Dimitri Payet et l'arrêt du match OL – OM dimanche dernier... Et même avec le recul, l'ancien coach rhodanien était révolté.