Julien Stéphan
Julien StéphanCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
MELTING-CLUBS

Strasbourg tenté par un défenseur du LOSC, Fulgini (Angers) et Savanier (MHSC) stars à venir du Mercato ?

Si « But ! Football Club » traite en premier lieu l'actualité de certaines équipes de l'élite, nous avons décidé de vous faire un résumé de ce qu'il s'est passé aujourd'hui dans l'autre partie – moins médiatique – de la Ligue 1.

Zapping But! Football Club Top 20 : joueurs en fin de contrat

Stéphan évasif sur le Mercato du RC Strasbourg

En conférence de presse, Julien Stéphan s'est exprimé sur le Mercato de janvier. Un marché qu'il espère actif : « On perdra Alex (Djiku) mais aussi Habib (Diallo). J'ai déjà dit qu'on avait l'un des effectifs les plus réduits de Ligue 1. Cela va encore nous réduire le nombre de joueurs disponibles mais on ne se servira pas de ça comme excuse. On connait notre situation. On fera le nécessaire pour continuer à avancer et à faire de bons matchs. Des renforts en janvier ? Je ne peux pas vous répondre : je n'ai pas les tenants et les aboutissants au niveau des finances. Ensuite, est-ce qu'on recrute pour trois semaines – un mois ? Est-ce que ça se justifie ? Est-ce un recrutement d'anticipation par rapport à l'année d'après ? Ce sont des questions auquel on ne peut pas répondre aujourd'hui ».

… Qui pourrait relancer une piste au LOSC

Selon le journaliste Mikos Gouka, qui travaille pour la publication néerlandaise Algemeen Dagblad, le LOSC pourrait prêter son latéral gauche croate Domagoj Bradaric (22 ans) cet hiver. Sous utilisé par Jocelyn Gourvennec, l'ancien joueur de l'Hadjuk Split est toujours dans le viseur du RC Strasbourg ainsi que dans celui du Feyenoord Rotterdam.

MHSC : Savanier ne ferme pas la porte à un départ

Capitaine de Montpellier et auteur d'un début de saison immense, Téji Savanier a été questionné sur son avenir sur Prime Vidéo. Le capitaine du MHSC s'est voulu évasif : « Cela fait partie des questions que l’on me pose mais je n’y pense pas du tout. Aujourd’hui, je suis sous contrat avec Montpellier, on verra ce qu’il se passera par la suite mais je me sens très bien ici chez moi (...) Partir ne me fait pas peur car je m’en sentirai mais est-ce que je me sentirai mieux ? Ça je ne sais pas, je ne peux pas vous répondre car je ne sais vraiment pas ».

Angers : Fulgini, fin de contrat, actionnaires... Chabane se lâche

Dans un long entretien à Ouest-France il y a quelques jours, Saïd Chabane est revenu longuement sur le Mercato et la situation de son club. S'il a fermé la porte à Mohamed-Ali Cho pour cet hiver, le président angevin s'est montré davantage réceptif à un départ d'Angelo Fulgini : « Il fait le taf sur le terrain, il y a des intérêts d’un certain nombre de clubs mais il n’y a rien de concret pour l’instant. Ma position n’a pas changé à son sujet, on demande la même somme (15 M€), ou plus. Mais pas moins, c’est certain ».

Promis à un Mercato d'hiver compliqué avec quelques départs et assez peu d'arrivées, le SCO pourrait également ne pas prolonger ses cadres en fin de contrat (Mangani, Traoré, Thomas, Manceau, Capelle) : « Les cartes sont entre les mains du coach. C’est lui qui décidera qui reste, qui part. Il n’y a que lui qui peut décider par rapport à ce qu’il voit au sein du groupe, sur le terrain. Après, nous, on fera notre boulot (…) Ce sont des personnes exceptionnelles dans la tenue du vestiaire, le comportement, le respect. S’il n’y avait que moi, pour leur côté humain, je les garderais jusqu’à la retraite ».

Reconnaissant que le SCO Angers était « sur le fil pendant 2-3 ans », Saïd Chabane ouvre la porte à de nouveaux actionnaires : « Si on veut se projeter d’une manière durable dans le top 10, on aura besoin d’une arrivée de moyens plus importants. À quelle échéance ? Ce n’est pas un secret puisque j’ai dit que le processus d’ouverture de capital a démarré. Désormais, laissons le temps au temps. Quel type d'investisseurs cherche-t-on ? Dans l’idée, ce serait du local. Après, faut-il encore qu’il y ait une envie, des moyens, une volonté. Mais je ne vais pas courir derrière eux. En tout cas, je serai sensible à une telle approche. Plus qu’à un investisseur externe ».

Deux recrues à Lorient en janvier ?

En difficulté au classement, où il occupe une très inquiétante place de 19e devant l’ASSE avant la trêve hivernale, le FC Lorient souffre de l’absence de deux cadres dans le vestiaire : Jérémy Morel (37 ans) et Fabien Lemoine (34). Le premier a été notamment absent durant neuf matches d’affilée (3e à la 11e journée), mais cela n’a pas empêché ses coéquipiers de prendre alors 11 points. Le second vient de manquer six rencontres (mollet). Et son retour n’est pas espéré avant fin janvier. Selon L’Équipe, les Merlus pourraient donc se renforcer au mercato hivernal. Un milieu récupérateur est attendu au mercato, tout comme un joueur dans le couloir droit.

L’ESTAC prêt à lâcher 2 M€ en janvier ?

À la recherche d'une recrue hivernale pour densifier son milieu de terrain dès le début du mois de janvier, l'ESTAC, propriété du City Group, espère toujours recruter Francesco Antonucci (Feyenoord, 22 ans). D’après L’Équipe, une offre de transfert estimée à 2 M€ est déjà à l'étude pour racheter son contrat qui court jusqu'à l'été 2024.

Berisha craque à 200 km/h sur l’autoroute !

Valon Berisha s’est pris d’un petit coup de folie. Au volant de sa Lamborghini, le milieu de terrain du Stade de Reims a posté sur son compte Instagram une photo où il approche les 200 km/h sur l’autoroute. Suspendu samedi face à l’ASSE (2-0), à la suite de son carton rouge écopé à Angers le 5 décembre, l’international kosovar a profité de ce week-end de repos pour faire une petite virée à Paris si on en croit les stories suivantes...

Le Melting-clubs du 15 décembre

Si « But ! Football Club » traite en premier lieu l'actualité de certaines équipes de l'élite, nous avons décidé de vous faire un résumé de ce qu'il s'est passé aujourd'hui dans l'autre partie – moins médiatique – de la Ligue 1.