par Alexandre Corboz

Tribune Supporters : la Brigade Loire hausse le ton, les Ultras parisiens privés de festivités

But ! Football Club tente chaque semaine de vous faire partager l’actualité des tribunes françaises et étrangères à l’occasion d’une chronique le jeudi soir.

But ! Football Club tente chaque semaine de vous faire partager l’actualité des tribunes françaises et étrangères à l’occasion d’une chronique le jeudi soir. 

Le tifo Ligue 1 de la semaine : le Kop Rouge met le feu au Roudourou

Une fois n’est pas coutume : c’est le Kop Rouge de Guingamp qui a réalisé le tifo de la semaine en Ligue 1 lors de la réception de l’ASSE (2-0). « Roudourou, à l’ombre d’un stade, la fierté d’une ville », pouvait-on lire en Bretagne. Une ambiance qui a transcendé Jimmy Briand et les siens face aux Verts …

KRtifo

Même si le message du premier buteur guingampais allait vers d’autres supporters…

Le tifo étranger de la semaine : le léopard de Bucaramanga

Cette semaine, voyage en Colombie à l’occasion du match entre l’Atletico Bucaramanga et Fortaleza (0-0). Les Ultras du club local de la Fortaleza Leoparda Sur ont déployé cette banderole léopard.

LeopardtifoRetrouvez le Top10 des tifos de la semaine sur le site de notre partenaire lagrinta.fr.

Le message de la semaine : la Brigade Loire en colère

Terrassé la semaine précédente dans son derby à Rennes (1-4), le FC Nantes a vexé ses supporters. La Brigade Loire avait même quitté le Roazhon Park dès la mi-temps pour protester contre la prestation des hommes de Michel Der Zakarian. Dimanche, à l’occasion de la réception du SCO Angers le message était clair : « Nous n’oublierons jamais ces humiliations ». Suivi d’un : « Et on pourrait aussi vous lâcher ». Pour finir par un tifo : « Mais on ne lâchera jamais nos couleurs ».

BLmessage

Le dossier de la semaine : les Ultras du PSG privés de la fête du titre

Dimanche après-midi, les Ultras parisiens n’ont pu accompagner le PSG au Stade de l’Aube pour la victoire à Troyes (9-0), synonyme de titre de champion de France, à cause d’un arrêté ministériel. Pour manifester leur mécontentement, les Ultras du PSG ont bloqué quelques minutes le départ du bus parisien au Camp des Loges samedi, demandant à discuter avec Laurent Blanc pour l’informer de la situation. Ces fans parisiens ont ensuite fêté le titre le lendemain au Trocadéro.

Le chiffre de la semaine : 4

Comme le nombre de matches consécutifs durant lesquels les supporters du RC Lens sont privés de déplacements à l’extérieur. Après les incidents du Havre le 30 janvier dernier, les fans artésiens ont été sanctionnés d’une interdiction de déplacement de trois rencontres (Tours, Sochaux, Laval). Alors qu’ils pouvaient théoriquement revenir dans les tribunes au stade Marcel-Picot pour le choc entre l’ASNL et le RCL samedi, la Préfecture de Meurthe-et-Moselle a pris les devants avec un nouvel arrêté. Triste.

Le flop de la semaine : l’affaire Jean-Philippe Rosso

On aurait pu parler de la grève des encouragements prévue par les groupes marseillais des Dodger's, des Fanatics et des MTP annoncée pour OM – Stade Rennais vendredi soir au Vélodrome mais on a préféré s’attarder sur la polémique de la semaine passée et la mauvaise vanne de Jean-Philippe Rosso, qui s’en est pris à Benjamin Mendy, l’apostrophant avant la rencontre GFC Ajaccio – OM (1-1) sur sa mère décédée le mois dernier.  La blague était de très mauvais goût pour ne pas dire honteuse. Elle méritait clairement d’être condamnée et que le principal fautif, qui, a défaut d’excuses auprès de Benjamin Mendy, soit puni par les dirigeants de son club d’une suspension afin de calmer certaines ardeurs.

Mais on regrette par le biais de cette tribune le déferlement de haine qui en a résulté, la manière dont l’institution OM a poussé au lynchage sur Twitter ou même que certains se soient permis de contacter l’employeur du membre des Compañeros (groupe Ultras du Gazélec). Minable de bout en bout que ce soit dans l'attitude du supporter corse, dans celle, vengeresse, du club phocéen qui n'apprécierait pas franchement qu'on médiatise comme ils l'ont fait l'un des leurs ou dans celle des supporters marseillais.

La phrase de la semaine : Jean-Louis Triaud

« Si les supporters pouvaient être plus nombreux, ça ne serait pas un mal. »

Pour résumer

But ! Football Club tente chaque semaine de vous faire partager l’actualité des tribunes françaises et étrangères à l’occasion d’une chronique le jeudi soir.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.