par Alexandre Corboz

Tribune supporters : la banderole anti-Marseille de Bastia 1905, le tour de force des Ultras du PSG

But ! Football Club tente chaque semaine de vous faire partager l’actualité des tribunes françaises et étrangères à l’occasion d’une chronique le jeudi soir.

But ! Football Club tente chaque semaine de vous faire partager l’actualité des tribunes françaises et étrangères à l’occasion d’une chronique le jeudi soir. 

Le tifo Ligue 1 Ligue 2 de la semaine : les 20 ans de Génération Grenat

A l’occasion de la rencontre FC Metz – Chamois Niortais (2-0), le groupe ultras messin Génération Grenat 1995 fêtait ses 20 ans. A cette occasion, on a eu le droit à une jolie animation de tribune en six voiles avec un message « GG95 : des milliers d’acteurs, 20 années de ferveur ». A cette occasion, le groupe s’est offert une scénographie autour de ses tifos marquants en y incluant le tout premier en 1996 (en haut à gauche).

Metz tifo

Le tifo étranger de la semaine : le légionnaire de Varsovie

Confirmant qu’ils avaient bien l’un des publics les plus chauds d’Europe, le Legia Varsovie s’affiche encore cette semaine en tête des charts à l’occasion d’un match face au Legia Gdansk (1-1) où les Ultras polonais ont déployé un gigantesque légionnaire romain en noir et blanc avec un message clair : « A la vie et à la mort pour le Legia Varsovie » ainsi que l’année de création du club (1916) en chiffres romains en arrière-plan. Sublime.

Legia tifo

Retrouvez le top 10 des tifos de la semaine sur le site lagrinta.fr

Le message de la semaine : Bastia 1905 tacle Marseille

Dimanche, le SC Bastia s’est imposé 2-1 face à l’OM, enfonçant encore un peu plus Michel et ses ouailles dans la crise. Les Ultras insulaires avaient, avant le match donné le ton de la rencontre en promettant l’enfer aux Marseillais : « Un club dont les valeurs et les codes sont à l'opposé des nôtres, ses joueurs ridicules tant par leurs prestations, que par leurs coupes de cheveux ou leur élocution, son public de drogués, son palmarès d'escrocs...De 1972 à aujourd'hui rien n'a changé et le dégoût viscéral du bleu ciel sera toujours vivace pour tout Bastiais qui se respecte », pouvait-on lire avant le match dans un communiqué. Au niveau des banderoles, une seule attaque … politique : « Régionale 2015 : Marseille ville bleu marine. Municipales 2020 : capitale des fachos ».

Banderole Bastia

 

Rappelons que lors des dernières élections régionales, c’est le maire de Nice Christian Estrosi (union de droite) qui s’était imposé devant Marion Maréchal-Le Pen (FN).

Le dossier : les Ultras du PSG … en visite au Stade de l’Aube

Interdits de déplacement par la Préfecture de l’Aube pour le match du titre ESTAC – PSG (0-9), les Ultras du Paris Saint-Germain se sont offert un petit pied de nez aux autorités locales. En effet, alors que le PSG affrontait l’OGC Nice au Parc des Princes samedi dernier, le collectif de supporters s’est rendu de son côté au stade de l’Aube assister à la rencontre ESTAC – SCO Angers (0-1), la première organisée à Troyes depuis le fameux match face à Paris. Les Ultras ont acheté des places et animés la tribune en supportant … le PSG.

Le chiffre de la semaine : 9

Comme le nombre d’interdictions de déplacement qui a frappé le PSG depuis le début de saison. Après plus de 200 interdictions de déplacements prononcées depuis le début de saison, l’Association Nationale des Supporters (ANS) a établi un classement des équipes le plus touché. Sans surprise, le club francilien est en tête devant le FC Nantes (8) et un trio formé par l’OM, l’ASSE et le RC Lens (7).

sup_L2

Le flop de la semaine : la loi Larrivé est passée au Sénat

Dans la nuit de mardi à mercredi, le Sénat a adopté la proposition de loi Larrivé, autorisant le fichage des supporters par les clubs. Si la plupart des sénateurs ont voté le projet de loi (lequel n’a pas que des mauvais côtés puisqu’il ouvre le dialogue entre les supporters et les autorités), seul le groupe parlementaire Communiste, républicain et citoyen (CRC) s’est élevé contre cette nouvelle loi systématisant le « fichage des supporters ».

La phrase de la semaine : Christian Cataldo (président des Dodger’s)

Des bombes agricoles qui explosent à la Commanderie, des banderoles qui fleurissent… Rien n’y fait : Margarita Louis-Dreyfus n’a pas l’air de prendre conscience de la situation sportive de l’OM et s’est fendue d’un communiqué lunaire pour soutenir Michel, coach décrié par les supporters. Pour les Ultras, s’en est trop. Dans L’Equipe ce jeudi et avant de rencontrer une délégation de joueurs avec les groupes de supporters, le président des Dodger’s Christian Cataldo avance la possibilité d’un OM – Bordeaux dans un Vélodrome quasiment vide ce week-end : « Les gens sont tellement dégoûtés qu'ils ne veulent même plus hurler ou insulter qui que ce soit. Il n'y aura personne au stade, dimanche, de toute façon... »

Pour résumer

But ! Football Club tente chaque semaine de vous faire partager l’actualité des tribunes françaises et étrangères à l’occasion d’une chronique le jeudi.

Podcast Men's Up Life
 

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.