par Alexandre Corboz

Tribune supporters : Saint-Etienne Coupe d’Europe, les Ultras parisiens renaissent, la Brigade Loire stigmatisée

But ! Football Club tente chaque semaine de vous faire partager l’actualité des tribunes françaises et étrangères à l’occasion d’une chronique le jeudi soir.

But ! Football Club tente chaque semaine de vous faire partager l’actualité des tribunes françaises et étrangères à l’occasion d’une chronique le jeudi soir. 

Le tifo Ligue 1 de la semaine : le bus des Green Angels

Banderole 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On aurait pu faire allusion aux tifos déployés par le Vélodrome lors d’OM – ASSE, celui des Magic Fans face à Bâle ou celui du Moustoir pour le derby breton Lorient – Guingamp mais celui qui nous a le plus séduit visuellement est le bus pour Bâle des Green Angels à l’occasion du 16e de finale aller de l’Europa League il y a une semaine. Une référence d’autant plus réussie que la finale de l’édition 2016 se jouera au Parc Saint-Jacques.

Le tifo étranger de la semaine : la machine de Zabrze

tifo Pologne

En matière de tifo, les Polonais sont souvent excellents. C’est notamment le cas des fans du Gornik Zabrze, qui se sont dépassés ce week-end lors du derby de Silésie face au Ruch Chorzow. Les fans du « Torcida Zabrze » n’ont pas eu l’occasion de voir vraiment ce qui se passait durant la défaite de leur équipe (0-2) puisqu’ils ont déployé leur tifo sur la « grande machine » du club et tous ses rouages pendant … 37 minutes durant la rencontre. Complètement fou.

Retrouvez le Top 10 des tifos de la semaine sur le site lagrinta.fr.

Le message de la semaine : les Indians Tolosa et leur question à papi

TFC GFCA banderoles

Le Toulouse FC est quasiment condamné à la Ligue 2. Le week-end dernier, les Indians Tolosa, le groupe Ultras local, a voulu marquer le coup face au GFC Ajaccio (1-1) avec une série de banderoles acides contre Dominique Arribagé (« Arribagé, si tu veux ton diplôme, va falloir réviser ») et l’ambition du club. On a beaucoup aimé celle-là : « Papi, ça fait quoi de gagner un trophée ? Je sais pas, j’ai que 65 ans. »

Le dossier de la semaine : les Ultras parisiens renaissent de leurs cendres

Si l’ambiance du Parc des Princes s’est fortement ressentie du plan Leproux lancé en 2010, de nombreux irréductibles continuent leur combat six ans après. Ceux-ci – membre de l’ancienne tribune Auteuil et de divers groupes contestataires – ont décidé de se réunir dans un seul groupe : le « Collectif Ultras Paris ». Objectif : continuer de se faire entendre contre la répression et améliorer l’organisation et l’animation des tribunes lors des déplacements ... faute de pouvoir le faire au Parc. Voici leur communiqué :

V__5E3F1

 

Le chiffre de la semaine : 2000

Si les supporters du FC Bâle étaient interdits de déplacement à Saint-Etienne jeudi dernier, l’inverse n’est pas vrai. En effet, ce soir, pas moins de 2000 fans des Verts sont attendus au Parc Saint-Jacques en Suisse pour le 16e de finale retour. Quand on sait que le stade devrait être à moitié vide (20 000 supporters attendus pour un stade d’une contenance de 38 500 âmes), ça risque de faire du bruit.

Le flop de la semaine : la diatribe de la Dépêche sur la Brigade Loire

Dans la famille « stigmatisation », je voudrais l’article de Frédéric Abela dans les colonnes de la Dépêche du Midi. Suivant la section d’intervention rapide (SIR) de la police lors de la rencontre Toulouse FC – FC Nantes, le journaliste a multiplié les poncifs contre la Brigade Loire, n’hésitant pas à la comparer à une « une meute dont l'appétit de violence n'est jamais rassasié ». Sans nier que quelques insultes tombent parfois des tribunes, les écrits sont quand même relativement et excessivement à charge…

La phrase de la semaine : François de Rugy (député de Loire-Atlantique)

« Déjà, il ne faut pas être dans le déni de réalité sur les problèmes de violence. Mais je pense que parler de hooliganisme en France, c’est exagéré ! Le nom de la proposition de loi a d’ailleurs été modifié car cela donne l’impression que tout supporter est un hooligan en puissance et qu’en France, nous serions soumis au même phénomène que celui qu’a pu connaître la Grande-Bretagne à une époque. Or, ce n’est pas le cas. » (dans « But ! Nantes »)

Pour résumer

But ! Football Club tente chaque semaine de vous faire partager l’actualité des tribunes françaises et étrangères à l’occasion d’une chronique le jeudi soir