Olivier Létang (LOSC)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
MELTING-CLUBS

Un ex de l’OM et Nice prévient les Bleus, du changement au LOSC, un atout pour Bordeaux en L1

Si « But ! Football Club » traite en premier lieu l'actualité de certaines équipes de l'élite, nous avons décidé de vous faire un résumé de ce qu'il s'est passé aujourd'hui dans l'autre partie – moins médiatique – du championnat de France.

Zapping But! Football Club Ligue 1 : top 10 du bilan financier des clubs

Girondins : Aliou Badji attendu comme le Messie

Interrogé au sujet de la seconde partie de saison à venir aux Girondins de Bordeaux, Clément Carpentier a affiché son optimisme. Selon le journaliste de France Bleu, un joueur pourrait faire la différence pour la montée en Ligue 1 : Aliou Badji. « Globalement, aucune recrue de l’été ne déçoit contrairement à l’année dernière, a-t-il témoigné sur le site Ma Ligue 2. Aliou Badji est vraiment l’attaquant typique à avoir en L2. Mais il avait quelqu’un devant lui qui marchait très fort, et ensuite il s’est blessé. Mais je pense qu’il peut être LE joueur clé de la deuxième partie de saison. Ma principale interrogation, c’est de savoir si le groupe pourra jouer la montée avec un milieu de terrain pas vraiment créatif, qu’avec des joueurs de valeur et de combat. C’est une vraie question, comme celle de savoir si Badji va pouvoir monter en puissance, car je pense qu’il peut énormément apporter à une équipe de Ligue 2. »

LOSC : Létang voit du changement à Lille

S’il a promis que le LOSC ne ferait pas de folies au mercato hivernal dans le sens des arrivées, Olivier Létang n’a pas caché son optimisme pour la seconde partie de la saison. La raison de ce nouveau positivisme ? « Je sens un changement d’atmosphère, y compris dans le stade Pierre Mauroy. Je sens plus d’engouement », a affirmé le président du club nordiste à LOSC Médias.

OGC Nice, OM : Civelli mise sur l’Argentine

À moins de cinq heures du coup d’envoi de la finale de la Coupe du monde entre la France et l’Argentine (16h), Enzo Crivelli s’est livré en prévenant les Bleus. « Vous allez rencontrer une équipe totalement différente, libérée mentalement, a annoncé l’ancien défenseur de l’OM et Nice dans La Provence. Ça saute aux yeux, quand tu vois leur visage, depuis trois ans. Ils n’ont perdu qu’un match sur les quarante derniers, ils ont gagné la Copa America, ils ont battu l’Italie dans cette Finalissima un peu bidon… Mais, en Argentine, tous les succès du monde n’étoufferont jamais l’immense pression des supporters. Quand ils jouent, soit ils survivent, soit ils meurent. Ils peuvent aussi compter sur un super coach. Scaloni va faire une grande carrière. »

Angers - Auxerre : un nul et des réactions en chaîne

À l'issue d'un match amical divisé en deuxième période de 60 minutes, Angers et Auxerre ont fait match nul, samedi à Tours (2-2). Si Nabil Bentaleb a marqué un joli coup-franc avant de se blesser au dos, Abdel Bouhazama a affiché sa satisfaction : « C'est bien, on a eu beaucoup de situations. On fait trente premières minutes hyper intéressantes. L'un des objectifs est de nettoyer les têtes et ce match peut être un déclic. Il y a du mieux. J'ai aimé la détermination, l'envie d'aller de l'avant, face à un adversaire de notre championnat », a affirmé le coach du SCO dans L’Équipe. Du côté de l’AJ Auxerre, Christophe Pelissier a dû bricoler : « Il a fallu faire avec les forfaits des derniers jours, c'est la raison pour laquelle on a rappelé quelques U19. On a travaillé et il y a beaucoup de positif, mis à part peut-être les dix premières minutes. Dans l'animation offensive et défensive, on a essayé de proposer des choses. »

Pour résumer

Si « But ! Football Club » traite en premier lieu l'actualité de certaines équipes de l'élite, nous avons décidé de vous faire un résumé de ce qu'il s'est passé aujourd'hui dans l'autre partie – moins médiatique – du championnat de France.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert
Podcast Men's Up Life
 

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.