AC Ajaccio : Hengbart a dit non à la créatine de Ravanelli

À l’issue d’une nouvelle défaite ajacienne samedi à domicile contre Valenciennes (1-3), l’entraîneur de l’ACA Fabrizio Ravanelli a été démis de ses fonctions. Un départ qui ne fait pas que des déçus. Cédric Hengbart a expliqué pourquoi ses rapports avec l’ancien attaquant de l’OM et de la Juventus sont devenus très compliqués pratiquement dès l’entame de la saison. En cause, la préparation musclée et l’usage de créatine prônés par Penna Bianca.

« Le départ de Ravanelli est une bonne chose pour moi. Je n’ai joué que 20 minutes, j’étais écarté du groupe d’entraînement pendant un mois. Dès le début de saison, il nous a préconisé de prendre ça (créatine et compléments alimentaires), j’étais l’un des seuls à refuser catégoriquement. Donc on a eu quelques discussions ensemble. A 33 ans je ne vais pas commencer à prendre ces produits, j’ai plus de dix ans de carrière derrière moi, j’ai fait la Ligue des Champions, j’ai fait plus de 40 matchs par saison pendant deux ou trois ans de suite et je n’en ai jamais pris. Prendre des produits pour aider à la performance c’est pour moi un peu comme du dopage même si les produits ne sont pas dopants. Ravanelli  a été un pari tenté par le Président. Il y croyait, beaucoup de gens y croyaient, maintenant je pense que les méthodes italiennes sont difficiles à faire admettre en France, surtout dans un groupe comme le nôtre qui était quand même assez âgé. Le groupe en a beaucoup souffert » a détaillé le défenseur corse sur le plateau de Canal+ Sport.