L1 : les tops et les flops des gardiens de but

Après onze journées, il est déjà possible d’avoir un panorama des gardiens qui surprennent et qui déçoivent en début de championnat. Pour cela, il suffit d’étudier le nombre de frappes cadrées repoussées. Sans surprise, c’est Vincent Enyeama – dernier rempart de la meilleure défense de l’élite (le LOSC, 4 buts encaissés en 11 matches) – qui affiche le meilleur taux d’arrêt (86,2%) mais le nigérian est talonné de près par un autre portier africain, l’excellent Kossi Agassa (très sollicité et déterminant dans le bon début de saison du stade de Reims).

Au rayon des déceptions, on citera Michaël Landreau (SC Bastia). Le n°3 des Bleus n’affiche que le 18e pourcentage d’arrêt sur 20. D’ordinaire présent dans le Top 5, Stéphane Ruffier ne dispose aujourd’hui que du quinzième bilan. Une anomalie pour le Bayonnais qui reste sur six matchs consécutifs à encaisser deux buts par match.

Dans notre palmarès, on soulignera que « Memo » Ochoa est le gardien qui a eu le plus de frappes cadrées à négocier (67 en 11 journées). A l’inverse, Danijel Subasic est celui qui en a eu le moins (28). Le portier mexicain de l’AC Ajaccio est celui qui a détourné le plus de frappes sans les capter (37). Quant à celui qui stoppe le plus de ballons, il s’agit de Kossi Agassa (24). Le Togolais est également celui qui a le plus fort taux d’intervention par match (4,8). Avec seulement 1,6 arrêt par match, Subasic est celui qui passe le plus de temps au « chômage technique ».

Classement des gardiens de L1 après 11 journées de championnat

1. Vincent Enyeama (LOSC)                        86,2% de frappes cadrées arrêtées

2. Kossi Agassa (Stade de Reims)               84,1%

3. Guy-Rolland Ndy Assembé (EAG)           79,2%*

4. Guillermo Ochoa (Ajaccio)                       77,6%

5. Steve Mandanda (OM)                             77,6%

6. Benoit Costil (Stade Rennais)                  75,6%

7. Salvatore Sirigu (PSG)                             75,0%

8. Geoffrey Jourdren (MHSC)                       74,2%

9. Cédric Carrasso (Bordeaux)                     74,0%

10. David Ospina (OGC Nice)                       71,9%

11. Rémy Riou (Nantes)                                71,0%

12. Danijel Subasic (AS Monaco)                  69,2%

13. Bertrand Laquait (ETG)                           68,9%

14. Anthony Lopes (OL)                                68,1%

15. Stéphane Ruffier (ASSE)                         66,7%

16. Ali Ahamada (Toulouse FC)                     66,0%

17. Simon Pouplin (Sochaux)                         65,1%

18. Mickael Landreau (SC Bastia)                 65,1%

19. Nicolas Penneteau (VAFC)                      57,1%

20. Fabien Audard (FC Lorient)                    56,8%

*Seulement six matchs joués