Châteauroux - RC Lens (3-2) : un « bug informatique » a paralysé les Sang et Or
par Bastien Aubert

Châteauroux - RC Lens (3-2) : un « bug informatique » a paralysé les Sang et Or

L’entraîneur du RC Lens Philippe Montanier enrage après la défaite des Sang et Or lundi à Châteauroux en clôture de la 25e journée de Ligue 2 (2-3).

Ceux qui ont vu la défaite de l’ASSE dimanche à Brest peuvent aisément faire le parallèle avec celle encaissée hier par le RC Lens à Châteauroux. Le score identique (2-3 après 0-3) et le non demi-match des Verts (en première période) et des Sang et Or (en deuxième période) les rapprochent au plus haut point. 

Une première période convenable du RC Lens

« On a un sentiment mitigé car on fait une première période plus que convenable, souffle Philippe Montanier dont les propos sont relayés par le site Lensois.com. Nous avons les occasions. Comme cela arrive parfois sur le seul tir cadré de l’adversaire nous concédons un but mais nous avons déjà connu ces situations-là. »

« Comme un bug informatique, où les fils se touchent »

Tel un geek, Montanier regrette surtout le passage à vide de ses hommes après la pause. « Ce qui me désole est que nous ayons connu un bug sur les 2e et 3e buts, poursuit-il. On a un gros passage, comme un bug informatique où les fils se touchent. On se met un handicap, 3-0. Malgré tout, on revient. Je croise les doigts pour que le ballon soit sorti sur le 3ème but que nous marquons, mais l’information que j’ai sur la vidéo est qu’il est valable. Cela n’excuse pas tout. A 3-0, les joueurs n’ont pas lâché et sont revenus. On a été plus près du match nul que de la défaite. Malgré tout, encaisser 3 buts montre nos défaillances. »