RC Lens – AJ Auxerre (0-0) : les Sang et Or n’ont pas échappé à une bordée de sifflets

true

Des sifflets sont descendus des travées de Bollaert hier soir après le 0-0 du RC Lens contre l’AJ Auxerre. Philippe Montanier et Jonathan Gradit ont relativisé.

Après un début de saison difficile, le Racing Club de Lens s’est replacé aux premières places du classement de L2. Hier soir, il a certes été tenu en échec par l’AJ Auxerre à Bollaert (0-0) mais il est 2e avec deux points d’avance sur son poursuivant immédiat (Sochaux). De quoi relativiser les quelques sifflets entendus au coup de sifflet final…

« Il y avait plus de 28.000 personnes, s’il y a 50 sifflets, on pardonne, a déclaré l’entraîneur du Racing, Philippe Montanier. On essaye de comprendre, le cœur et la passion sont loin de la raison. On est surtout désolés pour eux. Les joueurs ne méritaient pas 50 sifflets mais ça ne les touche pas, je vous rassure. »

« On est dans un club autour duquel il y a beaucoup d’ambition, a poursuivi le défenseur Jonathan Gradit. Les supporters attendent la montée depuis longtemps, on peut comprendre la frustration. Ils payent leur place. Il y avait encore du monde ce lundi, après évidemment on ne fait pas exprès, on aimerait leur donner la victoire à chaque fois mais ce n’est pas comme ça que ça se passe. »

R.N.