RC Lens : Franck Haise devrait rempiler, incertitude concernant Guillaume Gillet

false

Le RC Lens a tranché : Franck Haise devrait continuer sur le banc des Sang et Or. L’avenir du capitaine Guillaume Gillet est plus indécis.

Au RC Lens, on s’est remis au travail afin de réussir le retour en Ligue 1 du club après cinq ans d’absence. Déjà lancé dans un Mercato qualitatif et ciblé, le Racing est tout proche d’enroler un premier gros coup : Sébastien Corchia (FC Séville, 29 ans). Au niveau du banc, on commence à affiner les choix et il est désormais plus que probable que Franck Haise, entraîneur intérimaire en fin de contrat, démarre l’exercice 2020-21 toujours en poste.

A lire aussi : Tous les articles du RC Lens

Franck Haise va signer à la Gaillette le 12 mai

En effet, « L’Equipe » fait un point sur le chantier lensois et il en ressort que l’ancien coach de la réserve, apprécié de ses joueurs, va être reconduit et que la direction nordiste n’a même pas pris la peine de lui chercher un remplaçant, se contentant d’écouter les candidatures spontanées. « Sauf improbable renversement de situation, l’annonce de la prolongation de Haise et de l’élargissement de son staff de deux personnes supplémentaires (un adjoint et un préparateur athlétique) devrait intervenir au plus tard le 12 mai à La Gaillette », annonce le quotidien sportif.

Des discussions à venir pour Corentin Jean

Concernant les joueurs en fin de contrat, il y a un gros doute concernant Guillaume Gillet (36 ans). Alors que la « Voix du Nord » annonçait que, comme Mouaad Madri et Vitor Costa, le Belge ne rempilerait pas, L’Equipe n’est pas aussi catégorique, assurant que le projet du club était de garder l’ossature de l’équipe qui avait fait la montée : « L’idée est de conserver notre dynamique avec une formation légèrement améliorée », explique Florent Ghisofi, le responsable du secteur sportif. Par ailleurs, Lens va discuter avec Toulouse pour concernant l’option d’achat de Corentin Jean, auteurs de débuts prometteurs mais qui a vu son élan coupé par la crise sanitaire et n’a pas atteint le nombre de matches nécessaires pour la levée automatique de son prêt.