RC Lens : Guillaume Warmuz et le doux souvenir de 1998

Vingt ans après, l’ancien gardien du RC Lens Guillaume Warmuz ne se remet pas de la ferveur qu’avait engendrée le titre de champion de France 1998.

Vendredi soir, le RC Lens accueillera l’AJ Auxerre en se souvenant qu’il y a vingt ans, il avait conquis son premier et unique titre de champion de France face au même adversaire, mais dans son antre de l’Abbé-Deschamps. Pour l’occasion, So Foot a réalisé une longue interview de Guillaume Warmuz, portier historique des “Sang et Or”, pilier de la formation de Daniel Leclercq. Et ce qui a marqué “Gus”, c’est la passion engendrée par ce triomphe.

A lire aussi : Tous les articles du RC Lens

“Si on demande aux joueurs de l’équipe de France s’ils avaient anticipé l’impact qu’ils pouvaient avoir sur tout le pays après le Mondial, je ne pense pas qu’ils pouvaient s’attendre à ça. Pour nous, c’était pareil. On faisait notre job, on connaissait notre public, mais on ne savait pas que ça déclencherait autant de passion. Ce titre est déjà unique, mais dans ces conditions, ce sont des choses qui ne pourront pas être effacées. Émotionnellement, c’était tellement fort.”

“Pour Lens, ce club populaire qui n’avait jamais gagné de trophée majeur. Et pour cette bande joueurs qui sont devenus ensemble de grands professionnels, qui se sont découverts eux-mêmes, qui ont travaillé dur… Quoi qu’il arrive, dans l’histoire de Lens, on restera comme les premiers de cordée.”

R.N.

Raphaël Nouet

Journaliste à But! depuis 2001