RC Lens : intégration, responsabilités, Chine… Moukandjo se livre sur son arrivée

RC Lens : intégration, responsabilités, Chine... Moukandjo se livre sur son arrivée

Benjamin Moukandjo, l’attaquant du RC Lens, était présent ce vendredi pour sa présentation. Et l’attaquant s’est montré plutôt loquace.

Arrivé libre de tout contrat alors qu’il évoluait auparavant en Chine, Benjamin Moukandjo est le joli pari d’un RC Lens qui s’est renforcé offensivement avec cette arrivée. Mais le joueur demande encore de la patience.

Pas encore à 100% pour joueur

« S’il fallait revenir jouer en L2, c’était à Lens, c’était ici et pas ailleurs. Je ne suis pas opérationnel à 100%. Je me prépare, ça se passe super bien avec les préparateurs physiques. Je ne peux pas donner de date, dire quand je serai prêt, mais je ferai tout pour l’être le plus vite possible. »

Une volonté d’apporter sur et en dehors du terrain

« Je n’aurai pas une très lourde responsabilité, c’est l’équipe qui a une très lourde responsabilité. Le foot n’est pas une histoire individuelle. Le nombre de buts que je vais marquer ne sera pas important, c’est que Lens monte. (…) J’ai eu la responsabilité d’être capitaine du Cameroun, c’est vrai, je viens aussi apporter quelque chose en dehors mais le plus important est le travail sur le terrain. Mais s’il faut apporter des avis constructifs, je le ferai aussi. »

Toujours compétitif malgré son passage en Chine

« En Chine ce n’est pas le même niveau que la L1 mais j’avais Fabio Capello comme entraîneur, les entraînements étaient de hautes intensités. (…) La Chine a été une très belle expérience humainement, découvrir le foot comme il se passe de ce côté là et la vie aussi, c’était enrichissant. »

Une intégration qui se passe très bien

« Je suis là depuis une semaine, l’intégration se passe très bien, j’ai le sentiment d’avoir commencé la saison avec le groupe Entre joueurs on s’est déjà côtoyé sur les terrains, on a du respect les uns envers les autres. Je me sens lensois. »

Lens, un club particulièrement connu au Cameroun

« Je n’ai pas eu à demander de renseignement car Lens, tout le monde connait, ça ne se présente pas, on n’a pas besoin de fouiller. Je suivais déjà Lens étant petit avec tous ces joueurs que vous avez cités qui étaient des grands frères (Foé, Song, Omam-Biyik…). Des grands joueurs camerounais ont joué à Lens, ce club est très connu au Cameroun. »

Propos relayés par le compte Twitter de Lensois.com