par julien.demets

RC Lens : le bilan des trois "jeunots" face à Niort

Le centre de formation du RC Lens est l'un des plus productifs de l'Hexagone depuis quelques années.

On en a eu la preuve ce mardi soir puisque trois produits du club ont foulé la pelouse de Bollaert contre Niort (1-1). Mais tous n'ont pas évolué au même niveau.

Aristote Madiani

Apparu à plusieurs reprises en Ligue 1 en fin de saison dernière, l'attaquant de 20 ans apportait chaque fois un surplus de dynamisme à son équipe. Sa présence parmi le onze titulaire d'Antoine Kombouaré avait donc de quoi intriguer les supporters. Hélas, la prestation de Madiani laisse un goût d'inachevé. Le joueur formé dans l'Artois est resté discret et n'a pas fait de différence notable. Son coach l'a remplacé par Deme Ndiaye à la 65e minute.

Benjamin Bourigeaud

Malgré son temps de jeu important la saison passée à l'étage au-dessus, le milieu de terrain Sang et Or, dont on oublie parfois qu'il n'a que 21 ans, était sous-utilisé par son entraîneur durant les deux premiers mois de compétition, sans qu'on connaisse vraiment les raisons de cette mise à l'écart. De retour dans les petits papiers de Kombouaré, Bourigeaud a prouvé qu'on pouvait compter sur lui : son activité est intéressante et son but magnifique.

Simon Banza

Invité surprise du groupe retenu par le technicien nordiste pour cette rencontre, l'attaquant de 19 ans a effectué ses débuts en pro en entrant à la place de Jonathan Nanizayamo à la 77e minute de jeu. En un petit quart d'heure, ce pur produit de la La Gaillette a eu le temps de tirer sur le poteau (à la 83e minute) et de se montrer dangereux à plusieurs reprises, quand son équipe peinait à se procurer des occasions franches. On demande à le revoir.