RC Lens : Leca n’avait pas envie de remettre les gants

true

Jean-Louis Leca, le gardien du RC Lens, est soulagé par les décisions de la LFP : il n’avait aucune envie de reprendre la compétition en ces temps de crise sanitaire.

La saison de L1 et de L2 est terminée et c’est au sein de l’élite qu’évoluera le RC Lens. Une décision que les joueurs lensois ont accueillie avec une certaine mesure, témoigne Jean-Louis Leca. Sur RMC, dans l’After Foot, l’ancien bastiais a expliqué qu’il était soulagé par le fait de ne pas avoir à rejouer.

A lire aussi : Tous les articles du RC Lens

« Il était hors de question que je prenne des risques »

« Je me sens totalement en vacances aujourd’hui. Mais je me suis entraîné tous les jours et même plus qu’il ne fallait avec des grosses séances de courses et de musculation, comme si on allait reprendre. Normalement j’ai un programme spécifique quand j’ai une date de reprise. Mais là c’était très compliqué. Je me mettais dans le rouge deux à trois fois par semaine parce que j’entendais plein de monde parler. Quand tu es joueur et que tu ne maîtrises rien, tu te dis que tu vas te mettre dans le rouge pour transpirer et te faire mal », a-t-il raconté.

Avant d’ajouter : « Si les conditions ne pouvaient pas être réunies, j’étais partisan pour arrêter, a-t-il assuré. Ma mère est malade, il était hors de question que je prenne des risques et que j’en fasse courir à ma famille. J’étais mal à l’aise quand j’entendais qu’il y avait des pénuries de masques et qu’on allait peut-être en donner aux footballeurs. L’idée qu’on puisse prendre des tests à des gens qui en ont besoin me choquait. On fait en plus un sport où il n’y a pas de distanciation ».