RC Lens : les cadres du vestiaire approuvent le report des salaires

true

En période de crise, Jean-Louis Leca et Yannick Cahuzac n’auraient aucun problème à vivre une baisse des salaires si les dirigeants du RC Lens le leur demandaient.

La baisse des salaires est devenue un sujet tabou chez les joueurs de football. Selon L’Équipe, beaucoup d’entre eux, en off, disent se méfier concernant leur avenir si la suspension des compétitions venait à se prolonger jusqu’à l’été. Pour ceux qui arrivent en fin de contrat en juin, concéder une baisse de revenus en avril est même un risque douloureux à prendre.

A lire aussi : Tous les articles du RC Lens

L’absence d’horizon à plus long terme inquiète tous les autres acteurs. Face à ces données complexes, certains clubs préfèrent déjà ne pas avoir recours aux reports des salaires, afin de s’éviter une trop grosse somme à payer d’un seul coup à la fin de la crise. D’autres, en revanche, ont opté pour cette solution temporaire pour soulager leur trésorerie du moment. 

Leca et Cahuzac favorables à un report des salaires

Au RC Lens, on semble compréhensif devant ces mesures à venir. « Je suis favorable à cet accord de report, je ne vais pas commencer à porter préjudice à mon club, témoigne Jean-Louis Leca. Si cela lui permet, à mon humble niveau, de surmonter la crise, c’est une bonne chose. » « Toutes les parties sont gagnantes », abonde Yannick Cahuzac. Ce n’est pas le point de vue de tout le monde.