RC Lens : les souvenirs de Georges Tournay avec les frères Aurier

true

Le cadet de Serge Aurier a été assassiné à Toulouse lundi. L’ancien formateur du RC Lens se souvient de l’arrivée des deux au Racing.

Christopher Aurier, frère de l’ancien Lensois et Parisien Serge, a été tué par balle hier lundi à la sortie d’un club dansant dans la banlieue de Toulouse. Une histoire tragique sur laquelle est revenue L’Equipe, donnant notamment la parole à Georges Tournay, qui avait fait venir les deux hommes au RC Lens.

A lire aussi : Tous les articles du RC Lens

« Un gars me dit : « Viens voir au club de Villepinte, il y a un gaucher qui vaut le coup ». Christopher évoluait avec Serge. Il était puissant et techniquement au-dessus de la moyenne. On a dû prendre les deux, sinon Christopher ne venait pas. Il est resté quatre ans avec nous quand même. Il a signé son contrat aspirant mais on a compris que ce serait plus compliqué. Il était bien moins mature que Serge, moins stable. « 

« Serge avait une grosse qualité : il voulait réussir dans le foot, se battait pour y arriver. Pour Christopher, c’était plus dur. il avait moins de capacité que Serge scolairement. On a essayé de l’encadrer, de rester près de lui. On l’a fait avancer mais, à un moment, ça bloquait. Il lui manquait la compréhension du jeu et la vie en collectivité n’était pas son point fort. Serge, comme il avait un an d’avance, l’a pris avec lui quand il était pro. Il a essayé de l’aider. C’est peut-être lui qui l’a aidé à trouver un club à Toulouse ensuite. »

Raphaël Nouet

Journaliste à But! depuis 2001