RC Lens - L'oeil de Denis Balbir : "Le Racing travaille à l'image son président, avec discrétion et efficacité"
par butfootballclub

RC Lens - L'oeil de Denis Balbir : "Le Racing travaille à l'image son président, avec discrétion et efficacité"

Comme chaque lundi, notre consultant, Denis Balbir, décrypte l'actualité. Place, cette fois, au RC Lens et au travail de son président, Joseph Oughourlian.

"C'est avec un plaisir non dissimulé que je vais retrouver le RC Lens en Ligue 1. Il était temps que ce club retrouve sa véritable place, c'est à dire au sein de l'élite du football français. Lui qui peut, année après année, compter sur un public exceptionnel. C'est peut-être devenu une évidence, mais je ne banaliserai jamais l'attitude des supporters lensois. Trop de ferveur, d'amour, et de soutien inconditionnel pour ne pas les saluer comme il se doit.

Au sujet du mercato, et de ce qui est en train d'être mis en place, j'aimerai dans un premier temps souligner l'excellent travail réalisé par le président, Joseph Oughourlian. Il ne lui a pas fallu longtemps pour bien s'entourer et montrer à quel point il avait la tête froide dans certains dossiers. J'apprécie son recul, l'esprit sage qu'il montre et l'attitude qu'il a dans un club qui déborde de passion. Il suffit d'ailleurs de voir le Mercato actuel pour comprendre que le Racing travaille à son image : avec discrétion mais avec efficacité. Et tout ça, ce n'est pas rien, surtout dans le football professionnel.

La question que tout le monde se pose, avant même que la saison ne débute, est bien entendu de savoir si le RCL fait ce qu'il faut pour se maintenir. Et je pense que oui. Certes, et en fonction des moyens à disposition, il n'y a pas de recrue tape à l'oeil, rien de sensationnel. Mais des joueurs nouveaux pour chaque ligne, qui permettront au groupe de la saison dernière de s'améliorer. En plus, et comme les supporters le savent, le mercato est loin d'être terminé et je suis convaincu que les dirigeants vont encore aller chercher un ou deux milieux de terrain.

"Je reste convaincu que Kakuta est une bonne pioche. Et que le Racing fait tout ce qu'il faut pour assurer sa place parmi l'élite à la fin du prochain championnat de France."

Bien entendu, mais le monde idéal n'existe pas, il faudrait à mon sens un véritable attaquant de pointe, capable de marquer entre 10 et 15 buts cette saison. Mais cela coûte tellement cher dans le football moderne que je doute d'un tel achat. Reste la question Gaël Kakuta. C'est à mes yeux un excellent choix que de l'avoir fait revenir dans l'Artois. Il connait la maison, a montré de belles choses depuis des mois dans le championnat avec Amiens, dispose d'un bagage technique important et peut faire la différence sur coups de pieds arrêtés.

La seule chose qui pourrait perturber son début de saison serait une trop grande attente du public à son encontre. Qu'il soit vite obligé, trop vite d'ailleurs, de prouver que le club a bien fait de miser sur lui. Je reste convaincu que Kakuta est une bonne pioche. Et que le Racing fait tout ce qu'il faut pour assurer sa place parmi l'élite à la fin du prochain championnat de France."