RC Lens : l’ultra « sang et or » ayant ému la France se confie

true

Ludovic Nanzioli, supporter du RC Lens, a profité d’un passage dans une émission télévisée pour défendre la cause des ultras.

Le 5 février, lors de l’émission Le Grand Oral sur France, le candidat Ludovic Nanzioli avait fait partager sa passion du Racing Club de Lens avec les téléspectateurs ainsi que sa volonté de voir la cause ultra avancer. Le site actu.fr l’a retrouvé et lui a demandé d’en dire un peu plus sur son amour immodéré pour les « Sang et Or ».

A lire aussi : Tous les articles du RC Lens

« Avec le Racing, c’est une histoire d’amour qui dure depuis 36 ans. C’était difficile de la raconter en 2 minutes 30 sur un plateau télé ! Mon grand-père m’emmenait au stade quand j’étais petit. A 18 ans, j’ai commencé à intégrer le groupe des KSO dont j’ai été le président pendant quatre ans. Cela fait 18 ans que j’y suis et ce n’est pas près de s’arrêter. »

« Mon meilleur souvenir ? Le match à Wembley contre Arsenal. C’était en Ligue des Champions, Mickaël Debève marque le but vainqueur. C’était incroyable ! A cette époque-là, on ne connaissait pas les grands stades et les grandes équipes européennes. On se prend une vraie claque. »

« La descente en Ligue 2 en 2008. Dans le stade, il y avait un silence de mort. Ce jour là, j’ai eu l’impression d’avoir perdu un enfant. Je n’y croyais pas. Ce n’était pas possible, à mes yeux, que le RC Lens puisse descendre en deuxième division. Quand j’en parle aujourd’hui, j’ai encore les larmes qui montent. »

Raphaël Nouet

Journaliste à But! depuis 2001