RC Lens : Martel trouve enfin du soutien, pas comme Mammadov

Passé dans les rangs du RC Lens entre 1991 et 1997 et figure emblématique du club artésien, Jimmy Adjovi-Boco a pris la défense de Gervais Martel mais flingue Hafiz Mammadov.

« J’ai le plus profond respect pour Gervais Martel, qui est un ami. Du respect pour ce qu’il a fait et pour ce qu’il réalise encore car il se bat. Mais, force est de constater qu’il y a eu beaucoup d’annonces de faites sans rien derrière. Malgré tout, quand je constate cela, ce n’est pas à l’encontre de Gervais. Lui se base sur ce qu’on lui dit. Le problème, c’est qu’il se trouve en première ligne en tant que président, a assuré l’ancien défenseur des Sang et Or sur le site lensois.com avant d’égratigner Hafiz Mammadov. Aujourd’hui, je lui en veux quand même car je reste un amoureux du RC Lens. Néanmoins, je n’oublie pas ce qu’il a investi. Il est difficile de jeter la pierre à quelqu’un qui a mis plus de 20 M€. Ce n’est pas très fair-play. Maintenant, le club se trouve dans la difficulté… Je regrette son manque de communication. Après, peut-il davantage le faire ? »