RC Lens – Mercato : attirer des recrues en L2 n’est plus un frein pour Montanier

true

L’entraîneur du RC Lens Philippe Montanier a tenu son point presse à deux jours du déplacement au Havre pour le compte de la 22e journée de Ligue 2 (20h).

Le point sur l’infirmerie du RC Lens :

Jonathan Gradit est le seul qui est blessé avec son problème à l’oeil, qui n’est pas grave. Concernant Radovanovic, dès lundi après le protocole, il a pu reprendre avec le groupe sans problème.

A lire aussi : Tous les articles du RC Lens

Le Havre, une com’ bien maîtrisée

Le Havre démarre fort ce début d’année avec 6 points pris sur 6. C’était un outsider et ça confirme. Avec la victoire à 3 points, ça va très vite. C’est la seule équipe qui nous a battus à domicile, ça montre sa qualité. Ce que dit Paul Le Guen sur les deux places sont dévolues à Lorient et Lens ? C’est de la communication et c’est de bonne guerre. On voit qu’il y a très peu de différences entre les équipes, ça se joue sur de petites erreurs, le but est de gommer le plus possible.

L’objectif et l’attractivité de la L1

L’attractivité de la Ligue 1 fait que les joueurs veulent y aller même pour jouer le maintien. On voit, par exemple avec Corentin Jean, que des joueurs peuvent préférer aller à Lens plutôt que de rester en L1. Il y a vraiment des projets intéressants en Ligue 2, c’est aussi le cas pour le HAC. La L2 est de plus en plus attractive aussi.

Plusieurs options pour le brassard de capitaine

Si j’ai mis Steven Fortes sur le banc contre Clermont, c’est que je le sentais apte. On avait vécu ça avec Duverne la saison dernière. Sur ce qu’il donnait a l’entrainement, on le sentait prêt. Le brassard ? Plusieurs joueurs peuvent le porter. Fortes, Gillet, Leca… même si je préfère quand le capitaine est au cœur du jeu.

Propos recueillis sur le Twitter de Lensois.com

Bastien Aubert

Journaliste à But! depuis 2013