RC Lens – Mercato : Furlan laisse planer le doute sur l’intérêt des Sang et Or

En fin de contrat en juin au Stade Brestois, Jean-Marc Furlan serait ciblé par le RC Lens cet été. L’intéressé n’a rien fait pour démentir cet éventuel intérêt du club artésien. 

Jean-Marc Furlan a l’avenir du Stade Brestois entre ses mains. Deuxième, le club breton peut accéder à la Ligue 1 s’il ne connaît plus de faux pas d’ici à la fin de la saison. Celle-ci ne sera pourtant pas préparée dans la sérénité absolue par l’ancien entraîneur de l’ESTAC.

S’il s’est vu proposer une prolongation de contrat d’un an (plus un en option), Furlan aimerait en effet recevoir une offre un peu plus longue, même s’il a été touché par le récent appel du pied du coordinateur Grégory Lorenzi, avouant que le président brestois Denis Le Saint avait la volonté le garder en poste.

« Ça me fait plaisir ce genre de déclarations, évidemment. Sauf que le seul truc, c’est qu’il faut qu’ils se mettent à ma place, a déclaré Furlan dans Ouest France. Quand on me donne une proposition d’un an, quand tu es responsable de quatre familles (lui et ses adjoints), on n’a pas le sentiment qu’on veut te conserver. » 

Devant l’éventualité de devoir quitter Brest cet été, Furlan a déjà des touches et n’a rien fait pour démentir la dernière rumeur du Télégramme l’envoyant au RC Lens : « Auxerre ? Non ce n’est pas une rumeur. Quand au mois de juin, mon agent a proposé qu’on prolonge, et qu’on nous a dit non, à partir de là, il y a deux-trois qui m’ont dit « on est là », pas seulement Auxerre. »

JP