RC Lens – Mercato : Gervais Martel explique la difficile équation hivernale

Gervais Martel l’a expliqué : le RC Lens doit d’abord rééquilibrer son effectif avec des ventes avant de recruter.

S’il ne gère plus au quotidien les affaires courantes du RC Lens, Gervais Martel valide néanmoins les grandes décisions, lui qui occupe le titre honorifique de président du Conseil de Surveillance. A ce titre, il est encore habilité à parler du Mercato d’hiver artésien comme il l’a fait pour France Football.

A lire aussi : Tous les articles du RC Lens

Lens paie ses erreurs de l’été

Gervais Martel est notamment revenu sur le Mercato d’été raté : « On s’est certainement trompé sur le volume du recrutement, la qualité de certains joueurs qui sont venus et qui n’ont pas réussi à prendre leur place dans l’équipe. On a recruté 10 à 12 joueurs, ce n’est quand même pas neutre avec des joueurs de nationalités différentes, un amalgame qui a été compliqué. A partir de là on rate complètement notre début de saison. Il ne faut pas être sorti de Polytechnique pour comprendre ce qui s’est passé. »

Des départs pour activer les pistes creusées

Alors que l’hiver sert généralement de correctif, le président lensois l’assure : rien ne se fera sans départ. « Si certains partent on essaiera de renforcer l’équipe et de les remplacer, mais si personne ne part on ne fera pas grand-chose sur le marché des transferts. On veut quand même essayer d’améliorer notre équipe mais au moment où je vous parle, ce n’est pas aussi simple que ça. »

Le sacrifice de John Bostock (SCO Angers?) pourrait être l’élément déclencheur du Mercato artésien…

Arnaud Carond

Alexandre Corboz

Journaliste à But! depuis 2008