RC Lens – Mercato : Haise a son plan en tête pour rassurer les supporters avec Ganago

true

Il y a deux jours, le RC Lens a officialisé l’arrivée d’Ignatius Ganago en provenance de l’OGC Nice. Une arrivée qui laisse une impression mitigée aux supporters.

Après une soirée de jeudi en forme de couac, c’est finalement vendredi que le RC Lens a pu officialiser l’arrivée d’Ignatius Ganago. L’attaquant arrivé en provenance de l’OGC Nice s’est engagé pour 4 ans. Problème, miser sur un attaquant qui n’a marqué que trois fois cette saison pour devenir l’un des fers de lance offensifs des Sang et Or n’a pas franchement réjoui les supporters. Lensois.com, via un sondage sur son site, a pris la température. Seuls 23% des supporters ont un avis favorable. 12% ne comprennent pas ce recrutement alors que les deux tiers restants ont décidé de « donner sa chance au produit », comme le dit l’expression…

A lire aussi : Tous les articles du RC Lens

Un rôle axial plus à son avantage ?

Mais du côté de Franck Haise, on affiche une certaine confiance pour que Ganago gagne le cœur des supporters lensois. Tout d’abord parce que comme il le confie sur le site internet du club, le technicien nordiste compte utiliser Ganago de manière bien différente avec Lens que sous le maillot niçois. « Ignatius est un joueur très complet. On croit fortement en ses qualités athlétique et technique. Il est capable de travailler pour l’équipe. Il a un fort potentiel. Il va devoir non seulement confirmer tout le bien que l’on pense de lui mais aussi trouver sa place dans l’effectif. Ces derniers mois avec l’OGC Nice, il a surtout évolué sur les côtés. Nous voulons le faire jouer en priorité en tant qu’attaquant axial, puisque l’on va certainement évoluer avec deux attaquants », prévient déjà l’entraîneur lensois. Dans ce rôle plus axial, Ganago aura donc tout le loisir de montrer qu’il sait se montrer efficace face au but.

Des axes de progression déjà identifiés

Par ailleurs, Franck Haise met aussi en avant deux atouts précieux qu’il a perçu chez Ganago : une expérience déjà importante de la Ligue 1 vu son âge, mais aussi une marge de progression évidente à plusieurs niveau. « Ignatius est jeune mais a plus de 50 matchs en Ligue 1 à son actif. Il commence aussi sa carrière internationale. Et on connaît le niveau des attaquants du Cameroun, vraie nation de football. Il a donc déjà un bon niveau. Je pense qu’il est capable d’aller beaucoup plus loin ! Il a encore une grande marge de progression au niveau de ses déplacements et dans la finition. On va pouvoir valoriser et développer son potentiel encore plus. » Pour utiliser Ganago autant que pour le faire progresser, Haise semble donc avoir des idées bien claires en tête. Suffisant pour rassurer les supporters lensois ?

Julien Pédebos

Journaliste à But! depuis 2014