RC Lens – Mercato : Sikora liste plusieurs chantiers et attend deux renforts

C’est ce lundi midi que le nouvel entraîneur du RC Lens Éric Sikora a été présenté à la Gaillette. Voici ce qu’il faut retenir de ce moment particulier.

En préambule, Gervais Martel a apporté les premiers mots de la conférence de presse pour expliquer le rôle d’Éric Sikora et le départ à venir d’Alain Casanova.

« Deux ou trois joueurs peuvent arriver »

« Je respecte beaucoup Alain Casanova, je l’ai dispensé d’entraînement. Éric Sikora a été nommé à titre provisoire car il y a des procédures. Ce n’est pas un choix par défaut. Il connaît très bien le club et il a désormais ses diplômes, a fait remarquer le président du RC Lens. Nous avons été sollicités mais nous n’avons pas répondu par l’affirmative… Le moment est venu pour lui. Ce n’est pas un solution facile. Nous allons l’aider au maximum. C’est un challenge extraordinaire car le club reste debout. Les renforts ? On a déjà travaillé. Deux ou trois joueurs peuvent arriver. Markovic ? C’est un joueur que l’on regarde. Il pourra venir dans les heures à venir. Il reste des détails à régler. »

« Il y a le problème de la langue. Ce n’est pas évident »

Sikora, lui, a tenu à remercier l’actionnaire pour la confiance qu’il a placée en lui. Et se projette déjà sur le prochain match du RC Lens, dès demain au deuxième tour de la Coupe de la Ligue face au FC Lorient en donnant quelques détails sur sa mission. « C’est un plaisir de retrouver ce poste là. Il n’y a jamais de meilleur moment pour débuter, a-t-il affirmé. Le staff ? Duverne, Moreira, Lannoy, Nadon plus un superviseur au montage vidéo de l’adversaire. Sylvain Mastriciano reprend provisoirement la réserve. Didier Senac est au recrutement. Je compte m’appuyer sur lui dans un rôle différent. Les objectifs ? On prend match par match et on fera un bilan après. Le groupe manque de confiance mais il y a la possibilité de faire quelque chose de bien. Après, il y a le problème de la langue. C’est en effet un problème. Ce n’est pas évident. »

Interrogé ensuite pour savoir qui sera le gardien titulaire, Sikora ne s’est pas non plus échappé : « Il n’y a pas de problème de hiérarchie chez les gardiens. Douchez aura besoin de temps. Pour l’instant, Vachoux reste le numéro 1. Le Mercato ? Nous avons défini les joueurs recherchés. On attend que cela se concrétise. »

A noter enfin que Martel a précisé qu’il n’y aurait pas d’autres changements à venir dans l’organigramme.

JP

Propos recueillis sur le compte Twitter de lensois.com