RC Lens : Philippe Montanier marqué au fer rouge par l’ASSE et le FC Nantes 

Montanier, RC Lens

L’entraîneur du RC Lens Philippe Montanier a bourlingué avant de poser ses valises en Artois. Dans le passé, deux clubs l’ont profondément marqué : l’ASSE et le FC Nantes. 

Si le nom de Jean-Marc Furlan est évoqué depuis quelques jours au RC Lens, Philippe Montanier ne semble pas tracassé pour son avenir, lui qui réalise un travail honorable depuis son arrivée en Artois l’été dernier.

Aujourd’hui, l’ancien entraîneur de la Real Sociedad peut surtout s’enorgueillir de posséder une certaine expérience qu’il a alimentée des clubs comme le FC Nantes ou l’ASSE. Son passage chez les Verts l’a d’abord marqué. « Mon objectif était d’être entraîneur plutôt chez les jeunes. Mais j’ai fait une rencontre importante avec Robert Nouzaret. Il m’avait mis le pied à l’étrier en tant que joueur à Caen. Il me rappelle en fin de carrière quand Saint-Étienne monte en Ligue 1 pour encadrer Jérémie Janot et Jérôme Alonzo, explique-t-il dans La Voix du Nord. Dans le staff, il y avait déjà Rudi Garcia qui s’occupait de la préparation physique. Et, à un moment donné, je me sentais plus près du staff que des joueurs. »

Concernant le FC Nantes, Montanier est aussi dithyrambique envers les techniciens qu’il y a croisés. « À Nantes, j’ai connu Coco Suaudeau et Reynald Denoueix. Il y a aussi Daniel Jeandupeux qui était un précurseur sur le football de zone. En tant que joueur, tu as forcément eu des entraîneurs dans lesquels tu te reconnais. Et puis, il y a les grands. Aujourd’hui, tu regardes la Ligue des champions, et ça t’inspire », conclut-il dans le quotidien régional.

JP