RC Lens : Pouille revient sur l’éviction de Montanier et le choix Haise

true

Arnaud Pouille, le directeur général du RC Lens, est revenu ce vendredi en conférence de presse sur les changements sur le banc lensois.

A la surprise générale, mercredi, le RC Lens a annonce l’éviction de Philippe Montanier. Un choix surprenant alors que les Sang et Or sont au cœur de la bataille pour la montée en Ligue 1. Mais moins surprenant au vu de la dynamique actuelle.

A lire aussi : Tous les articles du RC Lens

C’est en tout cas tout le sens de l’explication donnée par Arnaud Pouille, le directeur général du RC Lens, dans des propos relayés par MaLigue2. « Je veux remercier publiquement les personnes suspendues pour le travail réalisé depuis leur arrivée au sein du club, et l’ensemble des performances jusqu’à fin 2019. Les raisons qui ont prévalu à cette décision : un certain nombre de problèmes identifiés. Notre dynamique de début de saison était cassée. Nous étions sur une tendance de faible performance depuis début janvier. Il y a eu 3 contre-performances contre Grenoble, Châteauroux et contre Caen. Notamment cette claque reçue à Bollaert-Delelis le week-end dernier. L’énergie qui avait permis de réaliser des performances semblait avoir disparu. Comme toute décision, il existe des faits générateurs », a d’abord expliqué Pouille.

Par la suite, le dirigeant lensois a expliqué le choix de recourir à une nomination en interne, avec l’arrivée de Franck Haise sur le banc des Sang et Or. « Samedi dernier, nous avons vécu, depuis la reprise du club par Joseph Oughourlian, la plus grande déconvenue chez nous. C’est une décision de Ressources Humaines et de performance. Nous avons décidé de nominer un nouveau staff. Opter pour l’interne a des avantages de rester dans une connaissance plus approfondie des joueurs et du club. Elle n’est viable que si vous avez une option crédible et digne de confiance », a conclu le dirigeant lensois.

Julien Pédebos

Journaliste à But! depuis 2014