RC Lens : son intégration, son image… Saif Tka s’est fixé un challenge avec les supporters

RC Lens : Saïf Tka croit encore à la montée en L1

Heureux à Lens mais pas encore dans le cœur des supporters, Saif Tka est déterminé à changer son image de second couteau au RC Lens.

Arrivé cet été depuis sa Tunisie natale, Saif Tka s’acclimate lentement mais surement à sa vie au RC Lens. Profitant des absences en défense, l’ancien joueur de Club Africain est actuellement titulaire… Et il devrait l’être à nouveau lundi à Châteauroux.

Présent en conférence de presse, le Tunisien est revenu sur son intégration : « Je me sens bien à Lens. Quand je suis arrivé, c’était un peu dur car je n’étais jamais parti de Tunisie. C’était dur pour prendre les habitudes. La langue était aussi un peu difficile, notamment pour comprendre mes collègues », reconnaît l’intéressé.

« Mon père a été choqué par l’ambiance de Bollaert »

Autre changement difficile à suivre pour lui : l’hiver français. « L’hiver c’était quelque chose quand j’ai vu les voitures glacées la première fois ! Les terrains aussi c’était difficile ! », glisse Tka, malgré tout heureux d’avoir intégré un club du standing de Lens :

« Mon père, ma femme et ma fille sont avec moi à la maison. Mon père me soutient énormément. On est très fusionnel. Il est fier de me voir jouer dans un club européen. Il a été choqué par l’ambiance de Bollaert. Il aime bien Lens ! Mes amis en Tunisie trouve que Lens est un grand club avec un bon centre de formation. Ils me disent que c’est une belle région ici », poursuit-il.


Prêt à combattre pour les Sang et Or et atteindre la montée et à changer son image (« Il me manque la confiance des supporters, des fois on me montre des choses qui se disent et c’est dur ») , Saif Tka a un deuxième objectif personnel : la CAN en fin de saison. «J’espère avoir mes chances oui, le sélectionneur est français (Alain Giresse, NDLR), peut-être que jouer à Lens peut m’aider ! »

Retranscription : compte Twitter de Lensois.com.

Arnaud Carond