RC Lens : un surprenant retour pour Loïck Landre ?

Confronté à l’absence de Kenny Lala au poste de latéral droit lundi pour la réception d’Ajaccio, qui l’entraîneur du RC Lens va-t-il bien pouvoir convoquer pour le remplacer ?

Au RC Lens, Alain Casanova compte sur deux joueurs de manière systématique depuis le début de la saison : John Bostock et Kenny Lala. Pour le second nommé, le problème va se poser puisqu’il sera suspendu contre Ajaccio lundi soir en clôture de la 14e journée de Ligue 2. Aujourd’hui, Akim Zedadka apparait comme la solution la plus logique pour le remplacer poste pour poste mais rien n’est moins sûr puisque le jeune latéral a été éloigné des terrains plus d’un mois après avoir été touché au niveau du tibia. Forcément, Alain Casanova doute d’un retour au plus haut niveau.

Qui pour remplacer Kenny Lala ? 

« Il a repris il y a 3 semaines et a pu faire 2 matches de CFA. La blessure et l’indisponibilité ont été assez importantes, donc ça demande un petit peu de temps. On réfléchit pour savoir s’il va être déjà opérationnel. On se laisse un peu de temps par rapport à ça », a ainsi glissé Alain Casanova, dont les propos sont relayés par le site lensois.com. L’entraîneur du RC Lens, dans le flou, pourrait-il alors miser sur d’autres joueurs déjà expérimentés dans le couloir ? Oui, il le reconnaît sans difficulté.

Landre connaît bien le poste

« Il y en a d’autres puisque nous ne sommes pas sûrs que ce sera lui. Il est le spécialiste au poste, mais nous avons d’autres ressources au sein du groupe ou encore des jeunes en CFA capables, comme ce fut le cas en Coupe de la Ligue, de pallier certaines absences. » Comment ne pas penser ici à Loïck Landre, qui a déjà évolué au poste de latéral au cours de sa carrière et qui pourrait tenir ici une opportunité parfaite de montrer après avoir été mis au placard ? A noter aussi que Moussa Sylla et Dusan Cvetinovic peuvent également occuper cette position mais un retour presque forcé de Landre vaudrait le détour.

Julien Perez