RC Lens : Dème N’Diaye, la recrue offensive pour le sprint final ?

Abonné à l’infirmerie du RC Lens, Dème N’Diaye croque à nouveau la vie à pleine dent. Buteur face à l’ETG, le Sénégalais pourrait être l’atout maître artésien de cette course à la montée.

Dème N’Diaye au RC Lens, c’est un peu l’histoire d’un éternel blessé. Le Yoann Gourcuff local. Arrivé en 2012 chez les Sang et Or, à une époque où le Crédit Agricole était encore à la tête du club, le Sénégalais de 31 ans n’a jamais réalisé une saison complète. Si sa première année reste la plus aboutie au niveau du temps de jeu (27 apparitions en Ligue 2 pour un but et trois passes décisives), les années Mammadov – Martel s’avèrent un calvaire médical pour l’ancien joueur d’Arles-Avignon. « Avec lui, ça fait deux ans et demi que j’ai cette frustration. Au-delà de ses qualités de joueur, Demé Ndiaye est un super mec. On ne va pas le lâcher », confesse Antoine Kombouaré, qui a toujours cru en son attaquant malgré deux saisons et demie à seulement 39 apparitions en championnat (pour 12 titularisations) et une nouvelle indisponibilité de cinq semaines de son poulain.

1 but toutes les 200 minutes jouées

Une situation qui peine le principal intéressé, victime de trop nombreux pépins physiques et qui a effectué un retour victorieux face à l’ETG lundi (1-0), portant à trois son total de buts cette saison (1 toutes les 200 minutes jouées, de loin son meilleur ratio nordiste). « Cette année, j’ai pu tenir plusieurs matches malheureusement je me suis reblessé. Je sens que ça revient bien. J’ai conscience qu’on peut me reprocher de me blesser car c’est souvent le cas mais, dans le travail, je suis toujours à fond. J’essaye de tout mettre de mon côté pour ne pas me blesser », glisse l’intéressé qui fait en sorte de faire, au maximum, abstraction de ses blessures quand il reprend pour ne pas sombrer dans une forme de psychose.

Le chainon offensif manquant à Kombouaré ?

Pour sa cinquième titularisation de la saison lundi à Bollaert, Dème Ndiaye a été l’unique buteur, l’homme décisif. Faisant rêver à Antoine Kombouaré de jours meilleurs dans cette collaboration pour l’instant compliqué : « Il donne tout et on est content pour lui. Dème a cette qualité a toujours se procurer des occasions pendant les matches. C’est un joueur malin dans ses déplacements, un très bon joueur d’espace. » Et peut-être aussi le buteur capable de mettre de la profondeur dans le jeu qui a trop souvent fait défaut aux Sang et Or cette saison. Et si c’était lui, la recrue offensive providentielle de cette fin de saison ?