Juventus : Cristiano Ronaldo montre des signes d'agacement très positifs pour l’OL
par Bastien Aubert

Juventus : Cristiano Ronaldo montre des signes d'agacement très positifs pour l’OL

Muet dans la touffeur de Cagliari mercredi (0-2), Cristiano Ronaldo a raté l’occasion de revenir sur Ciro Immobile, qui s’avance tout droit vers le Soulier d’Or.

Il y a des soirs où Cristiano Ronaldo doit se rendre à l’évidence : il peut y avoir meilleur que lui. Même sur la durée d’une saison, l’attaquant portugais a beau être résistant, il doit aussi s’incliner contre certains de ses adversaires. Après plus de dix ans de lutte acharnée et quotidienne avec Lionel Messi en Liga, CR7 a trouvé son pire ennemi en Serie A : Ciro Immobile. 

L’attaquant de la Lazio Rome à la trajectoire de carrière illisible a fait grimper son total de buts à 36 cette saison en championnat. Pendant ce temps-là, l’ancien attaquant du Real Madrid est resté muet à Cagliari. Sans doute conscient qu’il était en train de faire une bien mauvaise opération dans l’optique du Soulier d’Or, qu’il n’a plus raflé depuis 2015, CR7 n’a pas caché son agacement. 

Quand CR7 s’agace, la Juve gagne rarement

« Quand il ne marque pas du tout et n’a que peu de bons ballons à se mettre sous les crampons, il vit un cauchemar, résume L’Équipe dans son édition du jour. Dans la touffeur de Cagliari, le Portugais a levé les bras, crié, soupiré, frappé, râlé, frappé encore, au fil d’une soirée particulièrement pénible, à se débattre pour réveiller une Juventus laborieuse et imprécise. » 

A l’image de son sauveur (31 buts), la Vieille Dame tire la patte depuis le « restart » et a signé hier sa sixième défaite de la saison en Serie A. « À huit jours de son huitième de finale retour de Ligue des champions contre l’OL (aller : 0-1), la Juve ne renvoie pas tout à fait l’image d’un cador en pleine santé », résume le quotidien sportif. D’ici là, un peu de recul et d’air frais auront sans doute rechargé les piles de CR7.