PSG - Bayern (0-1) : la fin de soirée cauchemardesque de Neymar
par Bastien Aubert

PSG - Bayern (0-1) : la fin de soirée cauchemardesque de Neymar

Fantomatique contre le Bayern Munich en finale de la Ligue des champions avec le PSG (0-1), Neymar (28 ans) a connu une fin de soirée compliquée. Récit.

Le PSG ne sera pas le champion d’Europe 2019-2020. Par politesse, il a laissé cet honneur au Bayern Munich. Paré de son expérience des grands rendez-vous et de plus de maîtrise collective, le club allemand a soulevé sa sixième Coupe aux grandes oreilles (1-0). Pierre Ménès n’a rien raté de cette finale à Lisbonne et n’a pas manqué de signaler Neymar. 

« Le symbole de cette équipe, c’est Neymar, a expliqué le consultant de Canal+ sur son blog. Hier, il a complètement raté son match. Il n’a quasiment pas touché le ballon en première période et après le repos, il a tout raté. Soit en se mettant trop de pression, soit en s’agaçant de recevoir aussi peu de ballons face au jeu. Pour tenir un peu mieux le ballon, il aurait fallu que Verratti soit en état de jouer. Or, son entrée a montré qu’il ne l’était pas. »

Neymar est conscient d’être passé à côté de son match. « Les Bavarois ont complètement éteint son influence en coupant les lignes de passe vers lui, résume L’Équipe qui lui attribue la note de 3/10 dans ses colonnes. Plus le temps passait, plus il s’est agacé et précipité. Après son quart et sa demie, la déception est grande. » Nerveux, le crack du PSG a laissé exploser ses émotions sur le banc au coup de sifflet final avant que Leonardo ne vienne ne le relever pour lui demander de rejoindre ses coéquipiers. Las, la tension trop forte, Neymar a filé au vestiaire avant de voir les Munichois soulever la Coupe aux grandes oreilles. 

Neymar finit sur une petite boulette

Une petite boulette commise dans le vestiaire en dit long sur son esprit embrumé. En souhaitant féliciter le Bayern Munich sur Twitter, le joueur de 28 ans a en réalité congratulé... le Bayer Leverkusen ! « Perdre fait partie du sport, on essaie tout, on se bat jusqu'au bout. Merci à chacun de vous pour le soutien et l'affection. Et félicitations au Bayer », a-t-il tweeté avant de se faire reprendre par le club allemand. Heureusement pour Neymar, son retour à l’hôtel a été plus chargé d’ondes positives.