LOSC – Celtic (2-2) : le match, le cas Campos, les attentats... Les mots forts de Christophe Galtier
Christophe GaltierCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
EMOTIONS

LOSC – Celtic (2-2) : le match, le cas Campos, les attentats... Les mots forts de Christophe Galtier

A l'issue du match nul du LOSC face au Celtic Glasgow (2-2), Christophe Galtier avait des choses à dire sur le match... Mais pas que.

Sur le scénario du match

« C'est difficile de gagner un match quand on ne joue qu'une période. En Coupe d'Europe, ça ne pardonne pas. En Ligue 1, ça peut le faire face à certains adversaires et encore... Mais pas contre une équipe comme le Celtic, habituée au match européen. On va apprendre de ça. Je reviendrais avec les joueurs sur la première période mais je suis heureux de la deuxième période, de la réaction. Mon groupe est encore invaincu dans toutes les compétitions. On maintient le Celtic à trois points. Milan s'échappe devant mais on va pouvoir préparer la réception de Lille et notre confrontration contre le Milan ».

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU LOSC

Sur le possible départ de Luis Campos

« Je ne sais pas où en est la situation. J’ai des échanges avec mon président sur la préparation des matchs, sur l’effectif, puisque Luis n’est plus présent sur le site depuis un certain moment. Mais je n’ai pas d’informations de la part de Luis ni de la part de mon président sur sa situation. Vous dire que ça ne me fait rien, ce n’est pas vrai, mais on joue tous les trois jours, je suis focus sur la compétition. J’espère que les choses vont s’arranger. Mais souvent, plus le temps passe, plus c’est difficile de se rapprocher. Quand on laisse la distance s’installer, ce n’est jamais de bon augure ».

Sur les attentats de Nice

« La France est meurtrie (…) Croyez-moi que ça a été une journée difficile sur un plan personnel. Si j'avais pu m'abstenir de travailler, je me serais abstenu ».