LOSC - Girondins (2-1) : leader, Galtier savoure la victoire et rend hommage au Bordeaux de Gasset
Christophe GaltierCredit Photo - Icon Sport
par La rédaction
RÉACTIONS

LOSC - Girondins (2-1) : leader, Galtier savoure la victoire et rend hommage au Bordeaux de Gasset

Après la victoire du LOSC face aux Girondins (2-1), Christophe Galtier a pointé les défaillances de ses ouailles. Il a également reconnu une victoire fondamentale.

Malgré l'enchaînement des matches, le LOSC se montre toujours aussi déterminé. Face aux Girondins de Bordeaux, les Dogues ont réussi à engranger une nouvelle victoire en Ligue 1 grâce à des réalisations de Bamba et Fonte. Après la rencontre, Christophe Galtier a savouré la victoire en soulignant la qualité des Girondins : "Ce que je regrette c'est de ne pas avoir pu plier le match en deuxième période. Mike (Maignan, le gardien lillois) a été décisif à la 11e minute dans un face à face. Heureusement qu'on marque avant la mi-temps. Je me doutais que ça serait un match difficile car Bordeaux est une bonne équipe. C'est une victoire que je veux apprécier à sa juste valeur."

Dans la suite de son propos, l'ex-coach de l'ASSE a pointé les défaillances de son équipe, cet après-midi : "Mes joueurs commencent à avoir un peu de fatigue et il y a cette obligation de résultat à domicile si on veut être bien placé avant les Fêtes de Noël. On a manqué de fraîcheur, Bordeaux nous a beaucoup fait courir en première période, c'était mieux en deuxième. On s'est précipité, on s'est laissé enfermer sur le pressing bordelais, on s'est entêté à jouer à l'intérieur alors que le jeu était sur les côtés. On a créé des brèches dans la défense bordelaise en seconde période. On a manqué de justesse et de lucidité."

VOIR AUSSI : TOUTE L’ACTUALITÉ DU LOSC

Leader de Ligue 1, Galtier ne veut pas s'enflammer

Avec ce nouveau succès, le LOSC se retrouve leader de Ligue 1 avant le résultat du PSG, ce soir, face à l'OL. Une position anecdotique pour Galtier : "Il y a le match de mercredi (contre Dijon). C’est ce qu’on appelle le match-piège. On a perdu notre place en Ligue des champions la saison dernière parce qu’on n’a pas été performants à Dijon. Ce sera un match très important. Je ne pense pas qu’on puisse se battre face à Paris pour le titre. Nous sommes sur une bonne dynamique, les autres équipes aussi: Marseille, Montpellier… On se doit de gagner pour maintenir ou creuser des écarts. A mes yeux, le match de Dijon est plus important que le match contre Paris (dimanche prochain. Dijon est un match décisif pour la suite."