LOSC - Girondins (2-1) : les trois éléments à retenir de la victoire des Dogues
LOSCCredit Photo - Icon Sport
par Mathias Merlo
ANALYSE

LOSC - Girondins (2-1) : les trois éléments à retenir de la victoire des Dogues

Vainqueur des Girondins (2-1), le LOSC a repris la tête de la Ligue 1. Toujours aussi solide, les Dogues continuent leur marche en avant.

Embarqué dans un calendrier démentiel, le LOSC continue sa marche en avant en coupe d'Europe... et en Ligue 1 ! Après un succès très important face à l'AS Monaco, prétendant au podium, les Dogues sont venus à bout des Girondins grâce à des réalisations de Jonathan Bamba et José Fonte. Cette victoire permet aux hommes de Christophe Galtier de prendre la tête du championnat, avant le match du PSG face à l'OL (21 heures). 

VOIR AUSSI : TOUTE L’ACTUALITÉ DU LOSC

José Fonte, le taulier montre la voie

À 36 ans, le Portugais semble inusable. Une nouvelle fois titulaire à côté de Sven Botman, le champion d'Europe 2016 s'est une nouvelle fois montré intraitable dans sa tâche défensive. Il ne peut rien sur la réduction de la marque de Toma Basic, qui a propulsé d'une reprise de volée le ballon dans la cage gardée par Mike Maignan. Mais directement, comme un symbole, le capitaine a une nouvelle fois guidé les siens. D'une tête rageuse, sur corner, Fonte a permis aux siens de reprendre l'avantage juste avant la pause. Un but décisif qui a coupé les jambes des visiteurs. Un but qui permet aux Nordistes de coller aux basques du PSG. 

Jonathan Bamba, le chouchou de Galtier est en feu

La saison dernière, l'ex-élément de l'ASSE avait été souvent conspué par Pierre-Mauroy. Mais, cette saison, en plus d'être toujours aussi généreux dans l'effort, l'ailier est beaucoup plus décisif. En pleine confiance, il tente beaucoup plus et se montre précis devant les buts. Bien décalé par Ikoné, Bamba a fixé Sabaly, pas assez agressif sur l'action, avant d'enrouler le ballon côté opposé. Preuve d'une réussite insolente, sa frappe a touché le poteau avant d'entrer dans le but. Toujours défendu par Christophe Galtier, Bamba peut savourer pleinement son renouveau. Il est un des membres les plus influents du LOSC. 

Galtier, une rotation qui paye

Depuis le 28 octobre, hors période de trêve internationale, le LOSC enchaîne les rencontres tous les trois jours entre la Ligue Europa et la Ligue 1. Forcément, Christophe Galtier est obligé de gérer les temps de jeu de son effectif. S'il utilise peu de joueurs (22), Galtier effectue de petites retouches qui n'altèrent en rien le collectif. Face à Bordeaux, l'ex-coach de l'ASSE a décidé de relancer Ikoné, Soumaré, Reinildo. Il a également renouvelé sa confiance à David. Si les Nordistes ont tiré la langue, notamment en fin de match, ce nouveau succès leur permet d'engranger des points capitaux pour la course au podium. Avec, dans un coin de la tête, l'idée d'aller chatouiller le PSG pour le titre de Ligue 1.