Jocelyn Gourvennec (LOSC)
Jocelyn Gourvennec (LOSC)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
CONFÉRENCE DE PRESSE

LOSC : le groupe, le derby, l'Europe, Gourvennec fait le point avant Reims

Jocelyn Gourvennec était présent en conférence de presse à la veille du périlleux déplacement du LOSC à Reims pour le compte de la 33e journée de Ligue 1 (19h).

Zapping But! Football Club LOSC : le palmarès complet des Dogues

Le groupe

« On a beaucoup d’absents. Burak et Tiago sont suspendus. Botman n’est toujours pas opérationnel pour demain, on espère son retour pour dimanche prochain. Gaby Gudmundsson et Xeka sont incertains pour la rencontre. Renato, Celik et David vont bien. »

La préparation

« Quand on a des difficultés et un groupe qui est amoindri en nombre, il faut trouver des solutions. Donc on va trouver des solutions, on avait fait un match de coupe à Lens avec 11 absents. On doit trouver des solutions pour être le plus équilibrer possible. »

La défense

« Onana en défense ? Ça peut être une solution. Mais ça peut aussi être un jeune que l’on fera monter. On va trouver la meilleure formule possible. Il y’a différentes possibilité. Si c’est un jeune, il faut bien démarrer à un moment donné. On ne peut jamais savoir quand un jeune est prêt ou pas. Je l’ai déjà fait dans mes clubs précédents.»

Le moral après la défaite dans le derby

« C’est vrai qu’on a tous été très marqués. On a une entame de match qui nous plombe notre première mi-temps et à l’arrivée notre match aussi. Même si on a beaucoup poussé en faisant un match à sens unique en deuxième mi-temps, on n’a pas réussi à mettre ce petit but qui nous faisait partager les points. Depuis dimanche, il a fallu nettoyer les têtes pour repartir au combat. On doit repartir en restant positifs et continuer à croire en nous. »

L’adversaire

« Ça sera un match difficile. Reims est une équipe qui est difficile à manœuvrer et dur à bouger. Après c’est à nous de, encore une fois, se relever. On doit rester positifs et continuer à croire en nous c’est très important. C’est même une clé majeure. »

L’Europe

« Il faut faire un quasi sans faute. On a toujours un peu de retard. On a lâché des points contre Bordeaux, Angers et Lens. On a la qualité et le mental pour aller chercher la qualification. Même avec un groupe amoindri, on donnera tout demain pour faire un résultat positif et ben aborder Strasbourg. »

La forme de Jonathan David

« La saison de Jonathan n’est pas fini. Les joueurs ne sont pas des machines. Même s’il a une capacité de récupération très importante, ce n’est pas un robot donc c’est logique que ça coince un peu. Il est moins en réussite. En revanche c’est un garçon qui fait beaucoup d’efforts, on ne peut pas lui en vouloir d’être moins précis en ce moment car il n’a pas été blessé de la saison et il a joué beaucoup de matchs. »

La nervosité des joueurs

« C’est surtout quand le match ne tourne pas comme on le souhaite qu’il peut y avoir de l’énervement. Après on a un groupe qui a beaucoup d’énergie et qui est très réactif donc ce n’est pas illogique non plus. On a besoin de jouer plus libérer. Il faut qu’on reste focalisé sur ce qu’on sait bien faire et sur notre jeu. »

Pour résumer

Jocelyn Gourvennec était présent en conférence de presse à la veille du périlleux déplacement du LOSC à Reims pour le compte de la 33e journée de Ligue 1 (19h). L'entraîneur de Dogues a donné des nouvelles de son infirmerie.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.