Credit Photo - Montage à base de photos Icon Sport
par Alexandre Corboz
BILAN

LOSC : le bon, la brute et le truand des Dogues

Fans de Sergio Leone et des westerns spaghettis, laissez vous porter par la rubrique de But! Football Club pour les fêtes de Noël. On a désigné trois personnalités de nos clubs fétiches pour être le bon, la brute et le truand de ce début de saison 2021-22. Bienvenue à Lille, cowboy.

Zapping But! Football Club LOSC : le palmarès complet des Dogues

Le bilan général :

8e de Ligue 1 (28 pts)

Qualifié pour les 8e de finale de Ligue des Champions face à Chelsea.

Qualifié pour les 16e de finale de Coupe de France à Lens.

Le bon : Jonathan David

Si les Dogues ont réalisé une première partie de saison moyenne en Ligue 1, le Canadien a explosé. Auteur de 16 buts en 27 matchs toutes compétitions confondues et meilleur buteur du championnat (12 réalisations), l'ancien joueur de la Gantoise a pris le leadership de l'attaque lilloise à un Burak Yilmaz rentré dans le rang.

La brute : Burak Yilmaz

S'il brille moins par son talent depuis le départ de Christophe Galtier, le « Kral » n'a en revanche rien perdu de son sale caractère. Arrivé cet été avec la lourde tâche de maintenir un niveau de compétitivité élevé chez les Dogues, Jocelyn Gourvennec a parfois du mal à canaliser ses coups de sang au moment de le remplacer.

Le truand : Renato Sanches

Présenté (à juste titre) comme l'un des tous meilleurs joueurs du championnat quand il est à 100%, le Portugais a passé plus de temps à l'infirmerie et sur le banc qu'à porter les Dogues au sommet. Et dire que l'ancien joueur du Bayern Munich plait toujours autant à l'étranger... Comment on dit « arnaque » en portugais ?

Pour résumer

Fans de Sergio Leone et des westerns spaghettis, laissez vous porter par la rubrique de But! Football Club pour les fêtes de Noël. On a désigné trois personnalités de nos clubs fétiches pour être le bon, la brute et le truand de ce début de saison 2021-22.