LOSC : le Milan, la confiance, les absences… les mots forts de Galtier
Christophe GaltierCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
CONF' DE PRESSE

LOSC : le Milan, la confiance, les absences… les mots forts de Galtier

L'entraîneur du LOSC, Christophe Galtier, était en conférence de presse il y a quelques minutes pour évoquer le choc de demain contre l'AC Milan, très attendu après la large victoire de ses Dogues à San Siro (3-0).

Le Milan, un adversaire toujours redoutable

« Quand vous êtes le LOSC, vous n’êtes jamais favoris face à l’AC Milan, leader du Calcio. Y a-t-il eu un effet de surprise au match aller ? Je ne sais pas. Mes joueurs se sont investis à fond. Ils se sont approprié un plan de jeu. Mais Milan reste Milan, une équipe redoutable, encore plus quand elle a été battue quelques semaines en arrière. Quel levier utiliser ? Je vais insister sur l’énergie qu’on doit avoir dans ce genre de match, rappeler à mes joueurs tout ce qu’ils ont dû mettre à San Siro pour l’emporter. Les mettre en garde sur cet excès de confiance. »

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU LOSC

Capitaliser sur la confiance

« Demain, on devra jouer de la même manière, avec les mêmes ingrédients, la même générosité et la même envie de ne pas céder trop de terrain face à cette équipe qui est toujours en tête du Calcio. J’ai vu et revu leur dernier match face à Naples. Quand vous êtes capable de l’emporter de cette manière, c’est que vous avez plusieurs cordes à votre arc. Nous, on va rester les mêmes. Evidemment qu’il y a un capital confiance, car nous savons que nous sommes capables de faire ce genre de match-là. Il faut s’appuyer dessus et non s’endormir sur ce capital confiance. »

Des absences pénalisantes

« Si mon effectif n’était pas celui-ci, ce serait difficile, on serait sur de la fatigue. On est au début de la série de dix matchs. Nous avons créé une vraie dynamique dans cette compétition. On se doit d’être performants. Je déplore l’absence de Çelik et Sanches, qui sont blessés. Il y a évidemment une gestion de l’effectif, de la fatigue. C’est un match qui peut être décisif par rapport à la suite de cette poule. On se doit de jouer avec la meilleure équipe que j’estime à l’instant T. »