LOSC, OGC Nice : une guéguerre avec Galtier relancée par Létang ?
Christophe Galtier (OGC Nice)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
PIQUE DÉGUISÉE

LOSC, OGC Nice : une guéguerre avec Galtier relancée par Létang ?

Le président du LOSC Olivier Létang a minimisé le titre de champion de France remporté par Christophe Galtier et ses hommes la saison dernière.

Zapping But! Football Club LOSC : les chiffres de la saison 2020-2021 de Burak Yilmaz

Si Olivier Létang avait tenu à relancer la petite guerre des mots qu’il livre à distance à Christophe Galtier, il ne s’y serait pas pris autrement. Depuis le départ de ce dernier pour l’OGC Nice cet été, le président du LOSC a du mal à cacher son agacement même s’il assure respecter l’ancien coach des Dogues. Dans ce cas-là, pourquoi minimiser de manière détournée le titre acquis par ses hommes au terme de l’exercice écoulé ?

« L’an dernier, le LOSC a gagné douze matchs par un but d’écart. Douze matchs ! Entre gagner par un but d’écart et perdre par un but d’écart, il n’y a rien, a-t-il analysé dans La Voix du Nord. Dans les éléments qu’on a en termes de data, parce qu’on suit tout, le LOSC aurait dû finir quatrième. On a surperformé, on a fait du surscoring offensif et défensivement on a été très bons. Sur ces douze matchs remportés par un but d’écart, si on ne fait rien qu’un match nul, cela veut dire deux points en moins, et que nous ne sommes pas champions, qu’on on n’est pas non plus en Coupe d’Europe. »

Reconnaissant que le titre de champion de France s'est donc joué sur des détails, le président du LOSC demande alors à l'ensemble du club un esprit aussi conquérant. « Si on pense que nous sommes devenus un autre club et que les joueurs sont devenus d’autres joueurs, on va droit dans le mur, a-t-il poursuivi. Il faut absolument garder cet état d’esprit, ces valeurs-là qui sont fondamentales pour nous. À Metz l’an dernier, nos adversaires ont un penalty, s’ils le marquent, qu’est-ce qui se passe ? »

Pour résumer

Le président du LOSC Olivier Létang a minimisé le titre de champion de France remporté par Christophe Galtier et ses hommes la saison dernière. Une manière détournée de rappeler que ces derniers n'ont eu que de la chance ?

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert